in

Lutte contre le Coronavirus : Joseph Dion Nguté et ses ministres en mode vidéo conférence

Video conference

La pandémie du coronavirus a modifié le mode de travail des commis de l’Etat.

Video conference
(c) Droits réservés

 Comme pour mettre en exergue le dicton le bon exemple vient du haut, Joseph Dion Nguté a tenu ce 2 avril 2020, un comité interministériel.

En guise de respect des mesures gouvernementales prescrites dans le cadre de la riposte à la pandémie du coronavirus, le chef du gouvernement s’est alors entretenu avec ses interlocuteurs depuis la résidence du Lac à Yaoundé.

 C’est ce que le domaine informatique appelle la vidéo conférence qui dans ce contexte, offre l’opportunité à chacun de travailler chez soi, question de respecter la mesure de distanciation sociale et de réduire au maximum les contacts humains.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Comité interministériel de suivi de l&#39;exécution du plan de riposte du <a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a> contre le <a href=”https://twitter.com/hashtag/coronavirus?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#coronavirus</a>. Réunion devaluation en vidéo conférence en ce moment. Le Premier Ministre dirige les travaux depuis la résidence du Lac. Les autres acteurs sont sur des sites différents. <a href=”https://t.co/ybv5iL5Ot6″>pic.twitter.com/ybv5iL5Ot6</a></p>&mdash; CRTVweb (@CRTV_web) <a href=”https://twitter.com/CRTV_web/status/1245662004624400384?ref_src=twsrc%5Etfw”>April 2, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

La réunion à distance d’avec Premier ministre ce jour vise à évaluer le suivi et l’exécution du plan de riposte contre le covid-19 sur l’ensemble du territoire national.

Alors que le pays du président Paul Biya enregistre désormais 7 morts et 284 personnes infectées du coronavirus, 15 autres jours ont été ajoutés pour mener à bien le respect des 13 mesures édictées par le gouvernement le 17 mars dernier.

Au terme de ces quinze autres jours, il reviendra aux autorités d’évaluer et de décider, au vu l’évolution de la maladie, s’il faudra passer à une étape supérieure ou alors assouplir les mesures drastiques qui désormais s’appliquent même si c’est avec beaucoup de peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aime cyprien olinga mango tv

Aimé Cyprien Olinga : « Pas de transmission de pouvoir de gré à gré »

Klara DP Bobo

Cameroun : Comment le directeur de publication Christophe Bobiokono et sa collaboratrice ont échappé à la prison