in

Législatives et municipales 2020 :  Cavaye Yéguié Djibril et Bernard Ndongo Essomba en lice !

Djibril

Avant la publication des listes des partis politiques et candidats autorisés à concourir dans le cadre des élections législatives et municipales du 9 février 2020, l’on pouvait d’avance mais par méprise, disqualifier certains doyens du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc) au simple motif de la circulaire du président national du parti.

Djibril
HON. Cavaye Yéguié Djibril (c)  Droits réservés

Quelques surprises au sein du parti au pouvoir ?

Le circulaire signé du président national du Rdpc, Paul Biya, avait tellement fait jaser au point de semer la panique totale au sein du parti du fait qu’elle insistait sur le rajeunissement et la promotion des femmes.

Vu sous cet, certains observateurs prédisaient et prévoyaient même la fin des mastodontes du parti de la flamme mais oubliant qu’on ne change pas facilement l’équipe qui gagne ou tout au moins la symbolique de « La force de l’expérience » dont ces anciens font montre.

Effectivement, la publication des listes des candidats autorisés à concourir, a donné raison à ces slogans. A titre d’illustration, les cas du très honorable Cavaye Yéguié Djibril et de l’honorable Jean Bernard Ndongo Essomba, retiennent l’attention.

L’un est investi candidat titulaire dans le Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord, et l’autre, dans la Lékié-Est, département de la Lékié, région du Centre.

A titre de rappel, L’honorable Cavaye Yéguié Djibril est député à l’Assemblée nationale depuis 1970 et prend le siège de président de l’Assemblée nationale en 1992, aux premières heures du multipartisme au Cameroun.

Pour sa part, le nom de Bernard Ndongo Essomba n’est pas nouveau au sein du comité central de Rdpc encore moins à l’Assemblée nationale où il a longtemps siégé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0607 11077 hevecam filiale camerounaise de corrie maccoll cree une ceinture

Cameroun : L’État abandonne 75 000 ha de terrain à une entreprise étrangère dans la région du Sud

Etoo et Kagame

Voici comment Samuel Eto’o participe au développement du Rwanda