in

Le retour de Guillaume Soro à Abidjan après ses ennuis avec la justice Française (Video Exclu)

Le retour de Guillaume Soro à Abidjan après ses ennuis avec la justice Française (Video Exclu)

Guillaume Soro et le président Alassane Ouattara

Comme nous l’indiquions ces derniers jours, la justice Française en particulier à Paris recherchait le président de l’Assemblée nationale Ivoirienne Guillaume Soro dans le cadre d’une instruction sur plainte déposée par le fils de l’ancien président Laurent Gbagbo. L’ancien premier ministre était alors visé par un mandat d’amener. Michel Gbagbo indique qu’il a été séquestré sous ordre de Soro pendant plusieurs mois après son arrestation en 2011.

La juge d’instruction Parisienne a finalement levé le mandat ont confirmé les avocats du numéro deux du pouvoir. En effet, les autorités Ivoiriennes ont haussé le ton et convoqué l’ambassadeur Français en Côte d’Ivoire pour exprimer leur ressenti. Au micro de France24, Diby Koffi le ministre des affaires étrangères Ivoiriennes a rappelé que l’ex chef de la rebellion jouissait en tant que “répresentant du président de la république d’une immunité absolue“. Cette vidéo a vraisemblablement porté ses fruits comme le montre la vidéo ci-dessous Guillaume Soro, lui, est bien arrivé à Abidjan après son départ du Bourget vers 21h (heure de Paris) ce mercredi.

https://www.youtube.com/watch?v=xM8BWev82pg

Même si ceci n’est qu’une épine de moins, car doit-on le rappeler Guillaume Soro est aussi soupçonné d’avoir participé à la récente tentative de putsch au Burkina-Faso.

© LeBledParle.com, T.Koko Aldo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Côte d’Ivoire: Guillaume Soro visé par un mandat d'amener à Paris

    Côte d’Ivoire: Guillaume Soro visé par un mandat d’amener à Paris

    Cameroun : un concours pour une production artistique sur la mémoire de la traite et de l’esclavage

    Cameroun : un concours pour une production artistique sur la mémoire de la traite et de l’esclavage