in

L’activiste Calibri Calibro explique pourquoi il a agressé Ernest Obama à Paris

L’activiste basé en France, Abdoulaye Thyam dit Calibri Calibro dans un entretien avec la Radio ABK, a évoqué les raisons l’ayant poussée à enfariner le journaliste Ernest Obama à Paris le 13 février 2020.

Ernest Obama (c) Droits réservés

Le leader de la fameuse brigade antisardinard (B.A.S.), Calibro Calibri, explique que l’attaque contre le journaliste en service au sein du groupe L’Anecdote, Ernest Obama n’était pas liée au fait qu’il travaille à Vision 4.

L’activiste indique que cet acharnement était une indignation à « ses propos » qui d’après lui, « n’ont pas droit de cité dans une république comme la nôtre ».

« Je m’en suis pris à Ernest Obama pas parce qu’il est journaliste ou qu’il travaille à Vision 4 mais parce que ses propos n’ont pas droit de cité dans une république comme la nôtre », a-t-il soutenu, le 18 juin 2020 sur ABK Matin.

Rappelons que, dans une en circulation en date du 13 février 2020, Ernest Obama localisé de loin en compagnie de son collègue alors qu’ils s’apprêtent à regagner l’hôtel où ils étaient logés, ont été enfarinés par les activistes de la BAS.

https://www.youtube.com/watch?v=Bz0ElKGTePQ

De retour au Cameroun, l’ancien directeur général de la télévision privée Vision 4 s’était exprimé sur son agression par des militants de la Brigade Anti-sardinards le 13 février 2020, dénonçant le « mutisme » du ministère de la Communication et de Reporters sans Frontière.

« Mais on note le mutisme du ministère en charge de la Communication face à cette attaque d’un journaliste à Paris. Le MINCOM est resté muet, Reporters sans Frontières est resté muet. Alors que lorsque c’est au Cameroun qu’un journaliste est interpelé on voit des réactions qui pleuvent. Peut-on parler de mutisme ou de complicité ? » s’était-il indigné sur le plateau de Club d’Élites.

{module Sur même sujet}

What do you think?

15 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Calcul 2 + 5 =

GIPHY App Key not set. Please check settings

Grève des enseignants « frustrés » : Laurent Serge Etoundi Ngoa apaise la situation

Sénégal : 6 milliards de dollars pour construire « Akon City », la cité futuriste du chanteur Akon