Grace Decca de retour de Paris : « Que les politiques fassent leur boulot, mon travail c’est chanter, être au service de l’Eternel »

Après un bref séjour en France, la figure emblématique du Makossa a regagné le Cameroun le jeudi 19 mai 2022. Il a demandé à ses compatriotes de prier pour tout le monde.

Grace Decca (c) Droits réservés

Le vendredi 13 dernier, la sœur de Ben Decca a donné un concert géant à Paris malgré les agissements provocateurs des membres de la B.A.S. Six jours après son spectacle, la musicienne a rejoint le bercail : « J’ai fait mon spectacle, je suis contente et heureuse et je pense qu’il faut continuer dans la même lancée, prier pour les frères, prier pour le pays, prier pour le président, prier pour tout le monde », a-t-elle déclaré au microphone de LTM Tv.

Au-delà de cette action des activistes, Grace Decca est reconnaissante envers le public et tous ceux qui l’ont assistée lors de son show : « Oui ils ont saboté mais ça n’a pas changé. Ça a perturbé la bonne réalisation du spectacle parce qu’il fallait changer la salle…mais le spectacle a et bien eu lieu, les photos, les images en témoignent. Mon public a répondu présent, il nous suivi », a-t-elle reconnu.

Cependant, la chanteuse de charme laisse la politique aux politiciens et se concentre dans son domaine : « Regardons le Cameroun, aimons le Cameroun, apprécions ce que Dieu nous a donné. Que les politiques fassent leur boulot, mon travail c’est chanter, être au service de l’Eternel, donc, prier. J’ale prier. Et mes frères Deido, Sawa, Camerounais, tout le monde était là. La gendarmerie française, chapeau ! », a-t-elle lancée à son arrivée via l’aéroport international de Douala. Dans son domicile l’artiste a reçu un accueil triomphal de ses proches