Histoire : La Gendarmerie nationale présente le visage du tout premier gendarme camerounais

La Gendarmerie nationale a dressé le portrait du défunt Kiam David, le tout premier gendarme du Cameroun.

Kiam David (c) Droits réservés

Né le 03 novembre 1914 à Nyokon, Kiam David est connu pour avoir été officiellement enregistré comme le tout premier gendarme. Avant d’intégrer la Gendarmerie nationale, le jeune ressortissant du Mbam et Inoubou exerçait le métier d’enseignant non seulement dans son village natal, mais aussi à Makenene. Recruté en 1938 à l’âge de 24 ans par la Garde Camerounaise, il a exercé tour à tour dans les villes de Garoua, Yaoundé, Dschang, de 1948 à 1959. Lors de son parcours, il a notamment participé à la lutte contre les maquisards à Bafang, Nkondjock, Yingui et Douala.

Arrivé à Douala au grade de Sous-Lieutenant, au poste de Commandant du 4e Peloton, il a servi sous les ordres du Capitaine NGOMNA BOUBA, de regrettée mémoire. Kiam David fut appelé à faire valoir ses droits à la retraite au grade de Lieutenant, le 31 novembre 1974 au Camp Mboppi. Il décède le 11 août 1979 à l’hôpital Laquintinie de Douala, et sera inhumé à Makenene, laissant 4 veuves, 17 enfants et plusieurs petits-fils.

Il est à noter que la Garde Camerounaise devint la Gendarmerie Nationale en 1959, un an avant l’indépendance. C’est cette transition qui a valu le matricule 001 de la Gendarmerie nationale au Lieutenant Kiam David. Une légende qui malgré sa mort, demeure en bonne place dans les archives du corps qu’il a servi avec courage et dévouement.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !