Cameroun : Le MINDEF communique sur les récents échanges de tirs entre les Forces de Défense et les hommes armés à Bamenda

Dans un communiqué rendu public le 27 janvier 2021, le colonel Atonfack Guemo Cyrille Serge a tenu à donner les détails sur les affrontements entre l’Armée et les combattants séparatistes à Bamenda le 23 janvier dernier.

Guemoser.jpg

Les Forces de Défense engagés, jusqu’au sacrifice suprême, dans la lutte pour le retour à la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016 a encore fait face aux assaillants le 23 janvier 2021.

C’est du moins, ce que révèle le porte-parole de l’Armée dans un communiqué rendu public hier : « Dans la journée du 23 janvier 2021, aux environs de de 14h, et sur renseignements de la population, des éléments de la 5e région de Gendarmerie ont effectué une opération de contrôle préventif, lieu-dit Meta-Quater, arrondissement de Bamenda 2e, département de la Mezam, région du Nord-Ouest. L’objectif de cette opération était de mettre la main sur des terroristes regroupés dans une maison abandonnée, aux ordres du surnommé Général Tiger. Ceux-ci s’apprêtaient à donner l’assaut au poste de police de T-Junction », lit-on dans le communiqué.

Pour ce qui est du bilan, l’on remarque que l’Armée est venu à bout de son adversaire au cours de ces accrochages :«Le bilan au terme de cet accrochage est de 04 terroristes neutralisés et d’autres blessés et en fuite, plusieurs dizaines de munitions de type M21 et FAL récupérés. Les recoupements effectués par les autorités locales font état de ce que la maison abandonnée au centre de l’accrochage était régulièrement utilisée par cette bande terroriste comme centre de séquestration de personnes kidnappées avant leur transfert vers les camps retranchés situés dans la forêt », a conclu Atonfack Guemo.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter