Cabral Libii confirme-t-il la mainmise de la France dans les affaires du Cameroun ?

C'est en tout cas ce que laisse présager sa récente publication sur les réseaux datée du 6 mai 2020. En substance, l'homme politique soutient que la France à travers son Ambassadeur au Cameroun a toujours pesé de son poids dans la prise de certaines décisions au pays.

Cabral Libii - capture photo

Le député PCRN à l’assemblée nationale affirme qu’à chaque fois que le diplomate français en service à Yaoundé a été reçu en audience par le président de la République, il y a eu des annonces fortes de la part du président de la République. Il prend pour exemple de la publication du compte rendu du rapport de la tragédie de Ngarbuh le 21 avril dernier quelques jours après l’audience de l’ambassadeur du 16 avril. « Chaque fois que Christophe Guilhou, Ambassadeur de France, a été reçu par le Président BIYA, il y a eu des annonces fortes: Libération des prisonniers "électoraux"; session parlementaire extraordinaire pour le statut spécial; publication du rapport de Ngarbuh. Diplomatie à saluer! », déclare le candidat arrivé troisième à la dernière élection présidentielle de 2018 au Cameroun.

Depuis plusieurs jours le Chef de l’Etat est invisible et il a réapparu à l’occasion d’une audience avec Christophe Guilhou le 16 avril 2020. Depuis lors, les camerounais n’ont plus d’informations sur leur président. Certains camerounais sur la toile ont poussé le bouchon un peu plus loin en stipulant que c’est désormais le diplomate français qui gouverne le Cameroun. Une pétition a été même lancée par certains activistes camerounais pour son rappel du Cameroun. Le Porte-parole du Quai-d’Orsay s’est exprimé dessus, comme l’a rapporté Lebledparle.com.

Pour rappel, depuis que Christophe Guilhou est en poste au Cameroun, il a été reçu 4 fois en audience par Paul Biya entre décembre 2019 et avril 2020.