Cameroun : Après Orange Cameroun, Camtel réclame de l’argent à l’Etat

La Cameroon Telecommunications (Camtel), est résolument décidé de récupérer tout l'argent à ses partenaires qui lui doivent. Après  la société privée français de téléphonie mobile, l'opérateur historique des télécoms au Cameroun se tourne maintenant vers l'Etat pour qu'il éponge sa dette.

David Nkotto Emane, DG Camtel - DR

D’après le site Investir au Cameroun qui a donné  l'information, le montant réclamé par la Camtel à l'Etat s'élève à  16 milliards de FCFA et que cette ardoise procède beaucoup plus d'un jeu d'écriture avec le ministère des Finances.

En fait, il y a une commission bipartite Camtel-Etat du Cameroun (à travers le ministère des finances) qui se réunit pour une compensation de dettes croisées entre les deux entités. « Concrètement, à chaque fois que cela est nécessaire, une commission bipartite effectue une compensation des dettes croisées entre nous. La dernière a eu lieu en début de cette année 2017, pour le compte des années 2015-2016. Au finish, c'est encore une balance en faveur de Camtel qui s'est dégagée comme avec la compensation 2013-2014, soit un nouveau montant de 16 milliards de FCFA », révèle une source autorisée au sein de Camtel rencontré par le site Investir au Cameroun.

Depuis le début de l'année en cours l'entreprise Camtel dit n'avoir pas été payé pour les consommations mensuelles à cause des tensions au niveau de la tresorerie. « Du fait des quelques tensions de trésorerie connues, Camtel ne reçoit pas de paiement des consommations mensuelles depuis le début de l'année 2017 », ajoute la même source du site Investir au Cameroun.

En guise de rappel, l'année dernière, notamment en septembre 2016, Camtel a coupé le téléphone et internet dans certaines administrations publiques pour créances non réglées. Camtel avait estimé le montant global  de cette créance à plus de 65 milliards de FCFA.

 Deux semaines en arrière le fournisseur officiel de la fibre optique, réclamait à l'opérateur français de téléphonie mobile, une ardoise de plus d'un milliard de FCFA. Après plusieurs matches de ping-pong entre les deux structures Orange Cameroun qui disait ne pas reconnaitre la dette, a fini par régler la note en prétextant que c'était pour l'intérêt supérieur du client.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter