in

L’État du Cameroun reprend plus de 50 milliards de FCFA, représentant la dette d’Alucam vis-à-vis d’Eneo

minfi yaounde 2

D’après nos confrères du journal Investir au Cameroun qui révèle cette information dans un article publié le 19 avril 2021, cette décision fait suite à la signature entre les deux entreprises, en début d’année 2020, d’un contrat de validation d’une dette de 40 milliards de FCFA au 31 décembre 2019, réclamée par la compagnie d’électricité à la société publique Alucam.

minfi yaounde 2
Minfi (c) Droits réservés

Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé, a signé en fin de semaine dernière le document consacrant la reprise par le Trésor public, de la dette du producteur d’aluminium Alucam (Compagnie camerounaise de l’aluminium), vis-à-vis d’Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité dans le pays.

Des sources à notre confrère, le document signé concerne non seulement cette enveloppe de 40 milliards de FCFA, mais aussi les impayés accumulés par Alucam depuis la mi-2020, soit environ 9 mois.

Pour approfondir :   Impôts-Cameroun : les recettes fiscales atteignent un chiffre record au 1er semestre 2023

« Alucam connait manifestement de graves difficultés. Car, les factures ne sont plus réglées depuis mi-2020, sauf rares exceptions », a révélé le directeur général d’Eneo Éric Mansuy, dans une récente interview accordée à Investir au Cameroun.

« Le volume de la dette d’Alucam depuis la mi-2020 n’est pas révélé. Mais, de sources proches du dossier, la consommation mensuelle moyenne de ce producteur d’aluminium avoisine 2 milliards de FCFA. Rapporté à seulement six mois d’impayés correspondant au 2e semestre 2020, cela représente environ 12 milliards de FCFA. Ce qui porte à plus de 50 milliards de FCFA l’enveloppe que l’État du Cameroun devra verser à Eneo, au titre de la dette cumulée d’Alucam », peut-on lire dans les colonnes du journal.

Pour approfondir :   Yaoundé : L’IA au coeur des Journées africaines de l’intelligence économique

En plus de donner du souffle à Eneo, le paiement effectif de cette dette permettra de consolider l’équilibre financier du secteur de l’électricité au Cameroun. Mais, dans le même temps, cette reprise de la dette d’Alucam par l’État conforte les inquiétudes des bailleurs de fonds et autres agences de notation, qui soutiennent que l’endettement des entreprises publiques au Cameroun fragilise de plus en plus l’équilibre budgétaire du pays.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foka Idriss Deby

Mort d’Idriss Deby Itno : Alain Foka parle de la dernière conversation qu’il a eue avec le défunt président tchadien

Deby Idriss

Décès d’Idriss Deby Itno : Réactions des Chefs d’Etats Africains