Edith Kah Walla : « Concernant la réunion des partis d'opposition, le CPP n'a pas été contacté pour cette rencontre... »

La femme politique, présidente du CPP (Cameroon People's Party) approuve toutefois l’initiative qui a été prise par les sept leaders de l’Opposition le 1er avril 2021.

Edith Kah Walla (c) Droits réservés

Maurice Kamto du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Joshua Osih du Social Democratic Front (SDF), Patricia Toumaïno Ndam Njoya de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC), Cabral Libii du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) ou encore Pierre Kwemo de l’Union des Mouvements Socialistes (UMS), se sont réunis à Yaoundé le jeudi 1er avril 2021 pour penser ensemble et proposer un nouveau Code électoral au gouvernement.

A ce titre, Edith Kah Walla dit n’avoir pas été contactée « Concernant la réunion des partis d'opposition qui s'est tenue à Yaoundé, le CPP n'a pas été contacté pour cette rencontre », a-t-elle déclaré sur ABK radio ce 6 avril.

Cependant, la femme politique fait savoir que la présidente de l'UDC leur a expliqué les contours de la rencontre et elle a consenti. « C'est quelque chose de positif, chaque fois que les partis politiques de l'opposition se mettent ensemble, on salue l'initiative », a-t-elle affirmé.

Pour rappel, la réunion des sept leaders n’a pas échappé aux remarques critiques du Pr Jacques Fame Ndongo en sa qualité de secrétaire à la Communication du Comité central du RDPC.

« Il ne s’agit donc point, simplement, de collecter des suggestions et de les « exploiter ». Encore faut-il braver victorieusement les fourches caudines démocratiques et incontournables du Parlement. « Les contributions » émanant des « Partis politiques, organisations ou personnalités de la société civile » et « exploitées par un secrétariat technique » ad hoc ne peuvent pas, au regard des lois et règlements de la République, être adoptées par la rue, ou par un conclave lové dans l’évanescence nébuleuse de certaines imaginations fécondes, mais par le Parlement. Tout le reste ne serait que logorrhée et fantasmagorie », a-t-il conclu sa sortie relative à cotte affaire.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !