Cameroun : Paul Biya et les Corps constitués nationaux seront absents à la cérémonie de Triomphe de la 38ème promotion de l’EMIA

Cette mesure est prise en raison de la pandémie du corovirus qui sévit encore sur le territoire national.

Paul Biya lors d'une récente cérémonie de Triomphe (c) Droits réservés

 Dans un communiqué signé de Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence de la République en charge de la Défense et rendu public le 25 février 2021, l’on apprend que les élèves Officiers reçoivent leurs épaulettes ce vendredi 26 février à 11h au campus de l'Ecole militaire Inter Armées(ÉMIA) de Yaoundé.

Seulement, les soldats de la « Promotion Paix et Unité » n’auront pas le même privilège que leurs ainées de la 37ème promotion « Général Kodji Jacob », qui avaient vu le président de la République et chef des Forces armées Paul Biya en compagnie des corps constitués nationaux, présider leur cérémonie de sortie le 24 janvier 2020 au quartier général de Yaoundé.  

En effet, ces deux institutions seront absentes en raison de la crise sanitaire imposé par la Covid-19 qui exige des restrictions.

Toutefois, le chef de l’Etat a habileté le MINDEF « à organiser exceptionnellement, en format militaire réduit, une prise d’armes à l’effet de remettre les épaulettes aux élèves officiers » issus de six pays à savoir : le Cameroun, le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Conakry et la République centrafricaine(RCA).  

Selon le même communiqué, la cérémonie de Triomphe sera immédiatement suivie du déploiement des récipiendaires à des emplois correspondants à leur grade.

Quant au président de la République, « il honorera à nouveau cette tradition bien établie une fois que les conditions sanitaires du pays le permettront », lit-on.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !