Joseph Espoir Biyong : « Mon objectif est de réconcilier la dynamique entre le PCRN et le MRC

Le militant du PCRN  et 6e adjoint au Maire de la commune d’arrondissement de Douala 5 a été l’invité du programme 7 minutes pour convaincre sur Afrik-Inform. Le jeune homme politique est revenu entre autres sur la défaite du PCRN aux élections régionales du dimanche 06 décembre 2020 au Cameroun.

Joseph Espoir Biyong sur Afrik-Inform - DR

Après avoir regretté la participation de son parti politique aux élections régionales, et pour avoir présenté ses excuses au professeur Maurice Kamto qui avait appelé au boycott de ces élections, Joseph Espoir Biyong est convoqué à un conseil de discipline par le PCRN pour le dimanche 13 décembre 2020. Et chez nos confrères d’ABK Radio, il a dit qu’il n’irait pas à ce conseil de discipline.

L’objectif Joseph Espoir Biyong

Le 6e adjoint au maire de Douala 5e,  Joseph Espoir Biyong  pense  que le Fédéralisme des partis ( PCRN et  MRC) pourra être un moyen pour retirer le gouvernement en place. « La lumière du Cameroun viendra en fédérant tous les camerounais. je suis parfois gêné de voir les camerounais qui tirent sur leurs frères […] ça veut dire quoi que je suis du PCRN ? Je suis du MRC ? Nous sommes tous Camerounais  et nous devons tous converger pour créer un Cameroun Nouveau », pense-t-il.

L’élu local dit travailler en ce moment pour la réconciliation des partis PCRN et MRC et surtout les leaders Cabral Libii et Maurice Kamto. « Mon objectif est de réconcilier la dynamique entre le PCRN et le MRC. Mon objectif est de réconcilier la dynamique de la relation qui n'est pas au beau fixe entre le président Cabral Libii et le professeur Maurice Kamto », déclare-t-il sur Afrik-Inform.

L’Union des forces pour le changement

 Le jeune Maire Joseph Espoir Biyong prône  l'Union des forces pour le changement et invite les influenceurs web à arrêter avec les insultes sur les réseaux sociaux et à œuvrer pour fédérer les forces afin  d'affronter le régime actuel.  Il a cité des influenceurs proches du MRC: Boris Berthol, Ekanga Ekanga Claude Wilfried et l'artiste Général Valsero.

Liberté vis-à-vis du système colonial

Très en Colère après la défaite de son parti le PCRN aux Élections Régionales du 6 décembre dernier, Le Maire Joseph Espoir Biyong décide de bouder le PCRN. « Aujourd'hui je partage plutôt de la Colère […] beaucoup de Colère parce que je me rends compte que jusqu'en date, beaucoup de Camerounais ne sont pas conscients qu'il est indispensable que nous nous libérions de ce système colonial qu'on a hérité de nos ancêtres […] il est indispensable que les partis impérialistes qui ont pour seul maître l'occident finissent par déguerpir pour que les partis patriotes qui ont pour seul maître le peuple commence à diriger le Cameroun », affirme-t-il.

La motivation à suivre Cabral

Dans l'émission, Joseph espoir Biyong, 6e adj au maire de la commune de Dla 5, est revenu sur ce qui l'a motivé à suivre l'honorable Cabral Libii, président national du PCRN. « Joseph espoir Biyong est ce jeune camerounais qui croit en la véritable démocratie prônée par les pères fondateurs du Cameroun mystique et profond. Ce Cameroun a été vécu par Ruben Um Nyobe, par Félix moumié  et par Ernest Ouandie. Ce sont uniquement ces valeurs qui m'ont poussé à suivre l'honorable Cabral Libii, à l'époque encore président du Mouvement 11 million de citoyens.  Je crois en une idéologie fédératrice qui a pour seul objectif de nous donner un Cameroun où il fait mieux vivre », précise le militant du PCRN.

Dans LA RETRO sur Canal 2 le dimanche 13 novembre 2020, Cabral Libii répond à Joseph Espoir Biyong qui a présenté ses excuses à Maurice Kamto. « On peut mettre cela sous le coup de l'émotivité (...) Et puis c'est un jeune », déclare-t-il.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !