Cameroun-MRC : Maurice Kamto candidat à sa propre succession

Le mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), fête ses cinq années d’existence ce mois de septembre 2017 et c’est également l’année du renouvellement de la mandature au niveau des instances dirigeantes du parti apprend-on du Journal du Cameroun.com.

Maurice Kamto - DR

 

Maurice Kamto a annoncé qu’il allait se représenter à sa succession à la tête du parti, lors des élections générales qui se tiendront en décembre 2017. Ce sera lors de la convention nationale de ce parti, grand moment de mobilisation du Mrc.

En prélude à ce moment, Maurice Kamto adresse un rappel à tous ses militants : « Nos adversaires multiplient les manœuvres sur le terrain qui cherchent à nous déstabiliser, à nous désorganiser. Ces manœuvres iront s’amplifiant (…) à mesure qu’on se rapprochera des échéances électorales cruciales de 2018. C’est pourquoi je vous appelle à la mobilisation et la vigilance de tous les instants ».

En guise de rappel, le parti de Maurice Kamto a, en effet, vu le jour en septembre 2012, dans des conditions particulièrement difficiles. Cela s’explique notamment par l’interdiction de la tenue de la conférence de presse de lancement de ce parti, prévue à l’hôtel Hilton le 13 août 2012, et l’annulation de la première convention nationale du 29 septembre 2012. Malgré ces obstacles, le Mrc a vu le jour dans un hôtel de la ville de Yaoundé, dans l’obscurité et sous forte surveillance policière, et a réussi à exister.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !