Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 11 décembre 2019

Bonjour et bienvenus à votre revue de presse du mercredi 11 décembre 2019. Chers abonnés comme tous les matins, nous allons faire le tour des informations parues dans la presse quotidienne au Cameroun.

Les unes en kiosque ce matin

L’information de ce matin est dominée par la crise anglophone et le double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020, et les enjeux économiques.

Crise anglophone

Au pas de course, on démarre avec le trihebdomadaire de Marie-Robert Eloundou, Essingan. Dans sa livraison de ce matin, le journal alerte qu’il y aurait des risques que le conflit des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest s’infiltre dans d’autres régions du pays. L’analyse est à lire de ce journal en kiosque ce matin.

Expression Économique déplore plutôt les pertes économiques déjà enregistrées depuis le début de cette crise en 2016. Selon les chiffres que propose notre confrère, c’est à terme 800 milliards de FCFA qui se sont échappés dans ces deux régions entre 2016 et 2019.

Économie

Le quotidien de Paul Ngouaré Kindi, Réalités Plus est disponible ce matin et s’interroge sur la présence de François Puené, (plus connue au Cameroun sous le nom de Mamy Nyanga) au milieu des chefs d’État. Le quotidien nous fait remarquer ce matin que cette opératrice économique, de par sa façon de s’habiller (toujours en cravate), est une femme qui est partie de « zéro pour devenir milliardaire ». Réalités plus revient sur le parcours de cette ancienne Bayam Sallam qui aujourd’hui devenue femme d’affaires, parcours l’Afrique pour partager son expertise.   

Le quotidien L’Économie parle de l’entrepreneuriat. Dans son numéro en kiosque ce matin, le journal nous apprend que le 13 décembre prochain, les banquiers, partenaires de développement, organisations patronales se réunissent à Yaoundé au Palais des Congrès dans le cadre de la 5e édition des journées nationales de la petite et moyenne entreprise. Ces assises selon nos confrères permettront de réfléchir sur le financement des startups.    

Opération épervier

Le journal caricatural, Le Popoli à sa grande Une ce matin explique comment l’ancien ministre de l’Eau et de l’Énergie, Basile Atangana Kouna négocie sa libération à coup de millions.

InfoMatin de ce matin propose un dossier exclusif sur ce qu’il qualifie de « Banditisme économique » au sujet le sénateur Sylvestre Ngouchinghé. Le journal de Dieudonné Mveng révèle en sa page 3 qu’épinglé par la Conac, « le promoteur de Congelcam est dans le collimateur de la justice, laquelle aurait déjà saisi le bureau de la Chambre haute ».

Législatives et municipales de février 2020

À lire dans Le Soir de ce matin, cette correspondance incendiaire de Me Christian Ntimbame Bomo, adressée à Cabral Libii, président national du PCRN, au sujet de sa participation aux élections locales de février 2020.

Retrouvez dans les kiosques ce matin le quotidien bleu d’Hamann Mana. À sa grande Une de Le Jour de ce jour, c’est cette sortie de la conférence épiscopale nationale qui conteste le Code électoral. Selon les propos de Mgr Abraham Kome contenus dans les colonnes du journal, on peut lire que la loi électorale du Cameroun « ne garantit pas la transparence des élections » dans notre pays.

Mutations est aussi en kiosque ce mercredi 11 décembre 2019, revient sur la publication des listes lundi dernier par Elections Cameroon, et regrette que cet organe ait maintenu le flou sur les listes des candidats devant prendre part aux élections locales de février 2020.

C’était tout pour ce matin, rendez-vous demain pour une autre édition de la revue de la presse. Bonne journée !!!