in

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 15 avril 2020

le 15 avril 2020

Bonjour chers abonnés et bienvenus à la revue de presse, édition de ce mercredi 15 avril 2020. Au menu des quotidiens en kiosque ce matin, le coronavirus et la brouille entre Paul Atanga Nji et Maurice Kamto au sujet de la collecte des fonds, jugée illégale par le Minat.

le 15 avril 2020
Quelques Unes parues en kiosque ce matin

Commençons par ce dernier sujet qui a retenu l’attention de beaucoup de confrères ce mercredi. Selon le quotidien Le Messager, la note du ministre de l’Administration territoriale qui invite le ministre des Finances à geler le compte du « Survie-Cameroo-Survival » de Maurice Kamto pour « blanchiment d’argent » vise tout simplement pour le Minat à vouloir « envoyer Maurice Kamto en prison ».

La Météo qui donne la température sur cette même affaire indique que « Maurice Kamto joue avec le feu ». Le journal de Dieudonné Mveng dans sa publication de ce matin soutient qu’après l’interdiction des appels à générosité publique pilotés par l’ancien ministre délégué à la Justice, le Minat est « passé à la vitesse supérieure en associant l’Anif pour le gel des fonds déjà rassemblés ».  Selon La Méto, le président national du MRC est dans le collimateur.

Le journal Le Quotidien fait savoir que l’acte de Paul Atanga Nji est un « durcissement du ton ». « Paul Atanga Nji par correspondance adressée à son homologue des Finances, Louis Paul Motaze dans le cadre de la synergie d’action gouvernementale, a marqué sa détermination à voir le compte ouvert à Afriland First Bank pour la sale besogne, être clôturé et fonds gelés », écrit le journal de Jules Brice Ngaba en kiosque ce matin. Et à notre confrère de poursuivre que le Minat a associé l’Agence nationale d’Investigation financière (Anif) afin d’enquêter « profondément » sur la provenance de ces fonds qui pourraient être « un stratagème de blanchiment d’argent ou de financement de terrorisme ».

EcoMatin de ce matin donne plutôt la parole aux experts du droit bancaire pour comprendre et faire comprendre les tours et les contours de l’acte du Minat. Dans sa page 6 de son numéro 336 de ce mercredi 15 avril 2020, l’on apprend que Paul Atanga Nji est « hors la loi ».  

Parlons du Coronavirus dans sa globalité avec le trihebdomadaire Essinga. Le tabloïd de Marie-Robert Eloundou consacre 3 pages d’interview au Dr François Bingono Bingono, Anthropologue et président des Sorciers du Cameroun. Dans cet entretien, l’enseignant chercheur dénonce les tendances suprématistes, la condescendance ainsi que les préjugés de l’Occident qui programme la mort de l’Afrique. Selon le président des Sorciers du Cameroun, les tradipraticiens et sorciers camerounais « soignent le coronavirus ».

« Avec plus de 800 cas de contamination, l’opinion nationale et internationale reste divisée sur le silence assourdissant du président de la République du Cameroun. Par ces temps difficiles, les Camerounais aimeraient voir le président qu’ils ont élu », c’est ce qu’on peut lire sur le chapô de l’éditorial de Faustin Njikam dans son hebdomadaire Tribune d’Afrique en kiosque.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du lundi 5 octobre 2020

Terminons ce matin avec le journal de Thierry Ekoutti, le quotidien l’Économie, qui renseigne que le Cameroun est dans la liste d’attente du FMI des pays qui devront bénéficier de l’allègement de la dette.

Chers abonnés, vous servir tous les matins est un réel plaisir. Retrouvons une fois de plus demain pour la suite de notre aventure quotidienne. Bonne journée !

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1200px Donald Trump official portrait

Covid-19 : Donald Trump suspend la contribution de son pays à l’OMS

corona virus

Covid-19 : Les Péchés capitaux du pouvoir