Oyongo Bitolo : « J’ai eu un malentendu avec la FECAFOOT... Maintenant c’est mon club qui est plus important »

Le défenseur des Lions Indomptables s’est exprimé sur les ondes d’une radio canadienne.

Oyongo Bitolo - DR

Cette nouvelle sortie de Bitolo survient au lendemain de la défaite du Cameroun en amical devant la Guinée (1-2), où le défenseur déclarait sur Snapchat qu’il a été abandonné par les dirigeants camerounais. « Je suis calé (à Bruxelles, ndlr) parce que je n'ai pas mon billet retour (pour Montréal ndlr). Je suis là à attendre, personne ne répond », avait dit l’ancien joueur de Coton sport de Garoua, affirmant au passage qu’il a « tout » donné pour son pays. 

Les propos du défenseur de l'impact avaient choqué l’opinion. Une semaine plus tard, l’international camerounais s’est justifié sur les ondes d’une radio canadienne. « J’ai eu un malentendu avec la fédération par rapport à mon retour. Mais bon, ce qui est arrivé a pu arriver. Je suis arrivé avec un léger retard (à Montréal ndlr). Tout cela est passé, maintenant c’est le club qui est plus important, la sélection, on l’a mise de côté. On va continuer à travailler pour faire une grosse saison et amener l’Impact vers le trophée », a-t-il d’abord laissé entendre.

Revenant sur cette affaire, il affirme « Le vol devait être repoussé pour l’après-midi, mais vu qu’il n’y a qu’un seul vol tous les jours qui va de Bruxelles pour Montréal – celui du matin- donc, on n’avait pas trouvé une solution par rapport à cela. Etant donné que jusqu’à une certaine heure, je n’avais pas de retour, je me suis senti un peu abandonné. Mais après, la situation s’est régularisée grâce au club qui m’a pris un billet », ajoute-t-il.

Difficile de savoir si elle convaincra les responsables de la FECAFOOT. Des sources concordantes parlent de sanction contre le joueur.