Kribi : La gendarmerie interpelle la grand-mère des trois enfants tués par un arbre à Kribi

Deux jours après que les trois enfants d’une même famille ont été tués dans leur sommeil par un arbre situé non loin de leur maison, les éléments de la gendarmerie ont mis aux arrêts hier, la grand-mère des défunts.

« Homicide involontaire », tel est le chef d’accusation qui pèse sur dame Madeleine Kana. Sur instruction du procureur de la République, la grand-mère de trois enfants décédés a passé sa première nuit en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Kribi 1er dans le département de l’océan, région du Sud.

Cette décision de la justice, n’est du tout pas approuvée par le service social : « Nous sommes dans un contexte où les populations, ces parents qui ont perdu leurs enfants, croupissent dans une misère indescriptible. Et qu’on vienne encore interpeller leur grand-mère pendant qu’ils ont trois corps sans vies est tout simplement inhumain », a rapporté MM infos.

Aux dernières nouvelles, Lebledparle.com a appris que le maire de la commune de Kribi 1er s’est rendue sur le lieu du drame pour apporter du réconfort à la famille affligée.

Pour rappel, les victimes âgées de 2, 5 et 7 ans ont trouvé la mort le 10 janvier 2022 dans un campement pygmée de Kribi 1, chef-lieu du département de l’Océan, région du Sud.

A en croire Radio Equinoxe, les trois enfants ont été tués par un arbre qui s’est abattu sur leur maison, au moment où ils dormaient dans la chambre de leurs parents absents à l’heure du sinistre. A l’origine, un feu allumé par leurs parents dans un champ pour des activités agricoles. Malheureusement, le feu s’est répandu sur l’arbre qui s’est consumé au bout de trois jours, avant de se déverser sur la maison.