in

Vu son état de santé, Dr Fridolin Nké soupçonne avoir été empoisonné lors de son passage à la Sémil et appelle à l’aide(vidéo)

Emilor

Il l’a lancé son cri de détresse dans une vidéo réalisée ce mercredi 6 octobre 2021 et publiée sur sa page Facebook.

Emilor
Dr Fridloin Nké (c) Capture vidéo

Dans cette vidéo, le Dr Fridolin Nké soupçonne avoir été empoisonné lors de son passage au bureau du colonel Emile Bamkoui le 20 septembre 2021. Depuis cette date, dit-il, il est malade malgré les médicaments qu’on lui prescrit.

Le philosophe était pourtant chez l’ophtalmologue 24 septembre dernier mais jusque-là, ses yeux enflent et coulent pendant qu’il s’exprime.

Le Dr Fridolin Nké soupçonne dès lors un empoisonnement. Après avoir reçu « trois gifles », « Je crois que quelque chose est entré dans mes yeux », pense-t-il.  

Le spécialiste en discernement appelle donc la communauté nationale et internationale à se saisir du dossier et « de faire pression » sur le colonel Bamkoui sur la situation qu’il vit.

En attendant la suite de l’affaire, la victime demande de l’aide financière compte tenu de la somme d’argent levée qui lui a été demandée dans le laboratoire où il s’est rendu.

{source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=476&href=https%3A%2F%2Fweb.facebook.com%2F100063764168115%2Fvideos%2F203912968373704%2F&show_text=false&width=267&t=0″ width=”267″ height=”476″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowfullscreen=”true” allow=”autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

Il faut rappeler que le Dr Fridolin Nké a publié le 20 septembre dernier, une vidéo qui a provoqué une levée de boucliers sur la toile. L’universitaire disait avoir reçu « trois coups de gifle » dont un coup du colonel, chef de le Division de la Sécurité militaire, et deux de l’un des éléments de ce dernier.       

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

298facc01ea2657f283d8c450148f2df L

Hôpital central : L’autopsie sur le corps du jeune Hilaire Ayissi reportée au 8 octobre 2021

32228610

Un malfrat interpellé en possession d’une carte professionnelle de la Gendarmerie à Yaoundé