in

Landry Batek Yebel, diplômé de l’Enam, raconte comment il assassiné sa mère, la journaliste Louisette Ngo Yebel

Le présumé assassin est passé aux aveux le 9 avril 2024, a appris Lebledparle.com.

La journaliste Sylvie Louisette Ngo Yebel
La défunte journaliste et son fils-DR

Le matricide des plus abjects suscite indignation et consternation chez les Camerounais depuis 24h. Landry Batek Yebel serait l’auteur du meurtre de la journaliste Louisette Ngo Yebel, qui n’est ni plus ni moins que sa mère. Le diplômé de l’Enam a passé sa première nuit en détention au Service des Enquêtes et de la Documentation (SED) après avoir avoué son forfait. Louisette Ngo Yebel était chargée de communication à la COMIFAC. Le drame s’est déroulé au domicile de la victime à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Selon les premières déclarations de Batek Yebel Landry recueillies lors de l’enquête de la gendarmerie, il aurait assassiné sa mère suite à une dispute, puis aurait démembré son corps à l’aide d’une scie dans leur domicile du quartier Damas à Yaoundé.

Pour approfondir :   Bafoussam: Une cinquantaine d’élèves exclus pour pornographie

Un meurtrier récidiviste

Le principal suspect,  secrétaire d’administration récemment sortie de l’Enam, a avoué avoir étouffé sa mère avant de découper son corps dans la douche de la maison. Il aurait ensuite placé les parties du corps dans deux valises, aidé par un ami nommé Lonti Junior, qui est actuellement en fuite. Ils auraient ensuite jeté les valises dans un cours d’eau à Etoa-meki. Le jeune homme a également avoué avoir tué sa grand-mère il y a trois mois. Après le meurtre de sa mère, ils ont abandonné le véhicule de la victime à Soa, en périphérie de Yaoundé, près de la brigade de gendarmerie locale. Deux téléphones appartenant à la victime ont été retrouvés dans les environs.

Pour approfondir :   Mort de l’élève au collège Frantz Fanon : Les révélations du chef d’établissement

One Comment

Leave a Reply
  1. Quand on élève un serpent , on ne peut pas s’attendre à ce qu’il morde le voisin avant de vous avoir mordu vous-même. Votre fils tué votre mère vous étouffez par ce que c’est votre fils. Maintenant alors ??? Saluez votre mère au paradis. Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Etoo

André Onana évoque les personnes qui l’ont aidé jusqu’au succès et oublie Samuel Eto’o

Omam Biyik

Le nouvel entraîneur adjoint des Lions indomptables François Omam Biyick tend la main à Samuel Eto’o