Boris Bertolt - "Paul Biya, ton gouvernement ne sert plus à rien à part voler"

Boris Bertolt est l'un des activistes Camerounais dont la présence sur les réseaux sociaux se fait le plus ressentir. Le journaliste a adressé une nouvelle lettre au président de la république du Cameroun Paul Biya. Et comme d'habitude, il a pris le taureau par les cornes.

Boris Bertolt adresse une nouvelle lettre ouverte à Paul Biya
Boris Bertolt adresse une nouvelle lettre ouverte à Paul Biya - DR

Monsieur le président, voici pourquoi votre gouvernement actuel est incompétent, médiocre, méprisable et lamentable......

5 jours après la catastrophe:

- Les camerounais ne connaissent pas exactement le nombre de morts dans une hécatombe qui fait échos y compris dans les médias arabes à l'international. Ton ministre des transport lui même a avoué que des centaines de blessés avaient un pronostic vital engagé. Comment va t'on pleurer des morts sans connaître le nombre exact de victimes.

- Ton premier ministre, Yang Philemon est quasi absent. Il n'a été aperçu nulle part. Il ne sait même pas exprimé publiquement. Il n'a manifesté aucune indignation. Pourtant c'est lui qui est en charge de la politique gouvernementale. C'est méprisant, insultant pou la mémoire de nos compatriotes. On ne peut voir ça nulle part, même pas en Somalie.

- Ton ministre de la Santé, à part s'être rendu à Eseka en hélicoptère ( précision importante) n'a même pas le courage de se rendre dans les hôpitaux de Yaoundé, situés à quelques mètres de ses bureaux pour s'assurer qu'il ya effectivement une bonne prise en charge des blessés et que la procédure de don du sang suit son cours.

- Ton ministre des transports qui a menti publiquement au 13 heures, n'a pas la décence de se taire. Il va de déclarations en déclarations pour se dédouaner alors qu'il aurait simplement du faire son méa culpa car dans cet affaire c'est lui qui a autorisé le chauffeur à décoller. Il était à CAMRAIL vendredi pour s'assurer que nos compatriotes embarquaient comme des moutons à bord du train de la mort.

- Ton gouvernement est incapable de demander à la CAMRAIL de publier intégralement la liste des personnes ayant embarqué dans ce train. Pourquoi ils ne le font pas parce qu'il qu'il n'y avait pas seulement 1306 personnes dans ce train mais plus de 1500 personnes car 1306 correspond en fait au nombre de places assises dans les 17 wagons. Un chiffre qui ne prend pas en compte ceux qui sont restés debout.

- Ton ministre de la communication si prompt à donner des leçons aux gens est incapable d'imposer à la télévision nationale des programmes spéciaux pour montrer qu'une République est en deuil. Pour accompagner des familles, pour encourager des compatriotes à donner du sang. Il sait seulement nous imposer à la CRTV les meeting du RDPC s'accompagnant des motions de soutien....

Monsieur le président, croyez moi, vous pouvez garder ce gouvernement 10 ans ça ne me pose aucun problème. D'ailleurs je ne crois même pas que vous allez sanctionner car nous avons déjà l'expérience de vos enquêtes qui sont en fait les meilleures manières de se moquer des camerounais. En mars dernier Mama Fouda, votre ministre de la santé avait menti, vous l'avez gardé, donc vous pouvez encore garder votre gouvernement. Beaucoup de camerounais ne croient malheureusement plus en vous. Avec la gestion de cette catastrophe vous êtes en train de retourner une bonne partie de ceux qui continuaient encore à croire en vous . C'est de l'autoflagellation. 

Comme si cela ne suffisait pas, dans une semaine, votre gouvernement veut organiser un colloque pour sanctifier votre épouse, Chantal Biya, en plein deuil. Un colloque parrainé par ce même premier ministre incapable d'exprimer la moindre compassion.. .... C'est tout simplement un COUP D'ETAT SCIENTIFIQUE QUI EST COURS.........

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US