in

Ebolowa : Le pouvoir passe au féminin à la chefferie d’Afanengong

Ebolowa : Le pouvoir passe au féminin à la chefferie d’Afanengong

D’une même voix les populations et les notables d’Afanengong-Evele, localité située à quelques kilomètres d’Ebolowa, ont acclamé ce jour leur nouveau chef.

Ebolowa : Le pouvoir passe au féminin à la chefferie d’Afanengong
chefferie d’Afanengong (c) Leblebparle

« Le chef est mort, vive le chef »: la célèbre phrase a été prononcé plus d’une fois au cours de la consultation d’usage et de notabilité coutumière pour la désignation du chef de cette localité en lieu et place de Sa Majesté Antoine Bertin Ewong décédé.

Faisant référence au décret n° 77/245 de juillet 1977 en ses articles 8 à 18, le sous-préfet d’Ebolowa Ier qui présidait la rencontre avec dans les rangs de son état-major Sa Majesté Réné Effa, Président de commission régionale des chefs traditionnels du sud, a laissé le soin aux notables du défunt chef de choisir parmi les membres de la famille régnante le future chef.

Pour Majesté Effa : « C’est facile d’installer un chef ; mais le destituer est une chose difficile ». Avant de choisir, faut bien réfléchir pour ne pas se plaindre demain. Une seule candidature en lice : une dame en plus ; Marie Danielle Abomo, sœur cadette du défunt.

Sans opposition, à l’unanimité validée et acceptée, l’unique prétendante au trône recevra l’onction de toutes les parties concernées par sa désignation avant de s’adresser à ce peuple désormais sous sa responsabilité : « Je vous promets d’être encore plus proche de vous qu’avant », précision de Sa Majesté Marie Danielle Abomo.

Avant de mettre un terme à la cérémonie, le Sous-préfet ne manquera pas de faire des mises au point pour le succès d’une saine collaboration entre le nouveau chef et ses administrés : « Le chef a une mission, les notables en ont une autre et le village a la plus grande de toute. Vous ne pouvez réussir dans vos missions que si vous travaillez en équipe. Je n’ai pas dit en groupe mais en équipe », Elvis Akondi, Sous-préfet D’Ebolowa Ier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ebolowa : caravane des chefs dans le sud

    Ebolowa : caravane des chefs dans le sud

    Opinion : « Le MRC ne croit plus à la lutte contre le hold-up »

    Opinion : « Le MRC ne croit plus à la lutte contre le hold-up »