in

Ebolowa : Sans eau ni électricité, les logements sociaux de Ngalane abandonnés dans la broussaille

Ebolowa : Sans eau ni électricité, les logements sociaux de Ngalane abandonnés dans la broussaille

Les 100 habitations flambantes neuves peinent à trouver preneur.

Ebolowa : Sans eau ni électricité, les logements sociaux de Ngalane abandonnés dans la broussaille
Logements abandonnés (c) Droits réservés

Il y a deux semaines, nos confrères de la télévision privée Équinoxe ont décidé d’aller promener leurs cameras à Ngalane, un quartier de la ville d’Ebolowa, dans la région du Sud. Ces derniers étaient surtout venus s’assurer que les logements sociaux construits dans ce faubourg, dans le cadre du plan triennal étaient occupés.

Malheureusement, ce qu’ils ont observé sur les lieux, les a amenés à faire une description plutôt bouleversante de la situation actuelle de ces habitations.

À en croire la télévision de Sévérin Tchounkeu, les 100 logements sociaux de Ngalane, dont la réalisation s’est achevée depuis longtemps, sont envahis par la broussaille et les herbes folles.

Il n’y a pas âme qui vive, si ce n’est des déguerpis d’un autre quartier d’Ebolowa qui ont été provisoirement relogés dans trois habitations. Pourtant, d’après la Crtv qui s’est également rendue sur les lieux récemment, 81 logements ont déjà été attribués aux populations locales, il y a quelques semaines.

Mais ces dernières refusent de prendre possession de leurs maisons, en raison de l’absence de certaines commodités, notamment l’eau et l’électricité. Des manquements que reconnait Felix Nguele Nguele, le gouverneur de la région du Sud.

« Ce sont des questions d’habitabilité. Nous n’avions pas l’eau qui arrivait dans les logements et puis les connexions électriques n’étaient pas sécurisées », a-t-il confié à la CRTV, dans le cadre d’un reportage diffusé le jeudi 2 septembre 2021, au journal télévisé de 20h30.

Au-delà de ces problèmes, les populations locales évoquent également le cout élevé des loyers qui oscillent entre 60 000 FCFA et 75 000 FCFA. Elles pestent également contre le fait que lesdits logements se situent à une distance considérable du centre-ville. Pour l’heure aucune initiative n’a encore été entreprise par les autorités compétentes, pour tenter de résoudre les problèmes sus-évoqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ebenezer Kepombia : « Si Canal 2 n’avait pas existé, je n’aurais pas existé »

    Ebenezer Kepombia : « Si Canal 2 n’avait pas existé, je n’aurais pas existé »

    Japan's Prime Minister Suga

    Japan’s Prime Minister Suga to step down, paving the way for a brand-new Japanese leader.