in

Côte d’Ivoire : Au moins trois morts dans les violences préélectorales

cote divoire violences

Des informations à notre rédaction font état de ce qu’au moins quatre personnes sont mortes mercredi et jeudi lors des manifestations contre le 3e mandat de l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara.

cote divoire violences
Violences en Côte d’Ivoire (c) Droits réservés

De violents affrontements entre les partisans d’Henri Konan Bédié candidat à la présidentielle et des jeunes favorables au président Ouattara se sont soldés sur un score de trois morts mercredi à Daoukro.  

Suite à l’appel de l’opposition et de la société civile, des groupes de manifestants ont érigé des barricades et brûlé des pneus dans différents quartiers de la mégapole abidjanaise.

Dans un communiqué du ministre ivoirien de l’Administration du territoire, Sidiki Diakité, lu à la télévision publique, les autorités ont annoncé dans la soirée du mercredi 12 août 2020, l’interdiction de ces manifestations.

Malgré cette prohibition, plusieurs contestataires sont descendus dans les rues le lendemain pour protester contre la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara.

Souvenons-nous que le président Alassane Ouattara, 78 ans, élu en 2010 puis réélu en 2015, a annoncé qu’il allait se présenter à la présidentielle du 31 octobre 2020 pour un troisième mandat.

L’ex-président Henri Konan Bédié a déclaré récemment qu’une candidature de M. Ouattara « serait illégale ».

Âgé de 86 ans, il est lui-même le candidat désigné du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), principale formation d’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mila Brancon

    Polémiques sur les logements sociaux des Lions du Mondial 90 : Roger Milla remet à sa place Serge Branco

    Coronavirus : Le compteur affiche plus de 400 morts au Cameroun !