in

Biographie: le retour de Reezbo

Biographie: le retour de Reezbo

Le rappeur Reezbo vient de signer son retour en solo avec la production d’un album intitulé « Retour à l’art riz culture ». LeBledparle.com vous propose de revenir sur le parcours de ce brillant artiste avec une carrière riche de près de 20 ans d’expériences.

Biographie: le retour de Reezbo
Couverture single ”Yoma” – DR

Fils de Ngola, Reezbo est un ancien membre du groupe Ak Sang Grâve , le mythique groupe précurseurs de l’afro-rap. Il fait son primaire au camp sic Nlongkak jusqu’au CM2 lorsque son papa décède , ce qui l’emmène à s’installer au quartier Bonaberi à Douala chez son oncle. N’ayant plus accès au stade de football comme c’était le cas à Yaoundé, c’est ainsi qu’il abandonne le football, l’une de ses premières passions. Le besoin pour lui d’exister et de s’affirmer est très grand, alors il se met à rapper au fond de la classe. A cette période, il fait la rencontre de Boudor avec qui il forme son premier groupe le G4 posey. Après 3 ans à Douala, il revient à Yaoundé où il essaye de s’intégrer dans la communauté hip hop sur place. Il rencontre Dar-X et Eboo , deux voisins passionnés de rap comme lui avec qui il commence à travailler. Nous sommes en 1996, c’est alors que nait le groupe Ak Sang Grave.

https://www.youtube.com/watch?v=nFv9vx5zQGU

Comme le groupe français NTN , les trois compagnons rappent avec des voix tellement graves et fortes dites ” hardcores ” , un rap très engagé et colérique mettant l’accent sur les problèmes de la société. Ensemble, ils vont enregistrer deux albums : Yaoundé pour la planète en 2002 et du fond de l’Afrique enregistré en 2006 qui connaissent un réel succès au Cameroun et même en Afrique, avec comme sacre, un canal d’or. On y retrouve des titres à succès tel que libérez l’Afrique, laissez l’argent du peuple , indépendance en featuring Alima ou même rapatrié vers l’Afrique. Après la sortie de ces deux albums, le groupe est frappé par le départ de Dar-X pour l’Occident. Les deux autres vont rester un peu en retrait pendant 4 ans et ne revenir qu’en 2010 avec l’album ” au fond du coeur ” . Bien que contenant des titres assez fort intéressant tes que Chap Chapla théorie de la basket troue, ne tue pas mon bébé, au fond du cœur l’album recevra un accueil très timide de la part du public camerounais.

https://www.youtube.com/watch?v=ep6U7ljR_dc

Cinq ans après, il est de retour avec un album solo de 12 titres aux thèmes liés à l’environnement. Convaincu du fait que l’avenir de son pays est dans l’agriculture et l’élevage, Reezbo rêve de laisser une planète verte et saine à ses enfants, il rêve d’une planète sans inondations, sans cancers, sans pollutions, et il le dit en chanson dans cet album pour que les dirigeants et la population puisse en prendre conscience. « Cet album est un héritage que je veux laisser à ma fille. » nous confie-t-il. L’opus qui a pour titre phare Yoma en featuring avec Krotal, une reprise de Dinal Bell, contient de nombreuses reprises. « J’ai voulu reprendre des chansons que j’affectionne ». On y retrouve également des collaborations avec Sansy Vianny, Wilfried Meyou entres autres.

Aujourd’hui père de famille, promoteur du festival Elephantastique et employé d’une ONG , ses espérances vis à vis de ce retour à l’art riz culture sont tout simplement la transmission d’un message fort et plein d’espoir à la jeunesse.

https://www.youtube.com/watch?v=lpgr6hCmsh8

© Yves Martial TIENCHEU avec Ulrich TAKAM, Lebledparle.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le camerounais Jean-Pierre Bekolo primé à recu le prix Claus à Amsterdam

    Le camerounais Jean-Pierre Bekolo primé à recu le prix Claus à Amsterdam

    Duc-Z : « Je pense être le seul artiste de musique urbaine à avoir enchainé deux hits »

    Duc-Z : « Je pense être le seul artiste de musique urbaine à avoir enchainé deux hits »