in

Prison de New-Bell : L’activiste Blaise Essama libéré après trois mois de détention

Prison de New-Bell : L’activiste Blaise Essama libéré après trois mois de détention

André Blaise Essama est à nouveau libre. L’activiste, très célèbre pour ses actions de défiance vis-à-vis des autorités, est sorti de prison mardi 1er décembre 2015. Il était détenu à la prison centrale de New-Bell à Douala depuis le 3 septembre 2015.

Prison de New-Bell : L’activiste Blaise Essama libéré après trois mois de détention
Essama André interpellé après avoir détruit le monument du Soldat français à Douala

Il avait été interpellé après avoir détruit le monument du Soldat français inconnu à Douala. Le Tribunal de première instance de Bonanjo avait alors prononcé contre lui, la peine d’emprisonnement ferme de 3 mois et le paiement d’une amende de 150 000 Fcfa.

A sa sortie de prison, ses proches sont venus pour célébrer leur champion. La Nouvelle Expression (Lne) du 2 décembre rapporte que «le sourire aux lèvres, les mines radieuses, c’est ainsi que ses proches sont venus accueillir l’activiste Essama André Blaise. Un accueil chaleureux qui l’attendait à l’extérieur de la prison de New-Bell ce mardi 1er décembre 2015. Cris, youyous et chants étaient au rendez-vous. Même les hommes en tenue ont affiché une gaieté difficile à masquer».

Ses premières paroles, le désormais ex-détenu a tenu à les adresser justement à ceux qui le soutiennent dans son combat «Je suis serein et surtout heureux de rencontrer les miens. Le combat continue: celui de rendre un vibrant hommage à tous ceux qui ont marqué notre pays au moment des luttes pour notre indépendance. Je ne cesserai pas de militer pour la pose des monuments représentant nos héros nationaux», a-t-il déclaré selon Lne.

Une manière peu voilée de dire qu’il va poser d’autres actes qui pourraient entraîner à nouveau son interpellation. Le journal rappelle d’ailleurs à ce propos que Blaise Essama en était à son 8è séjour en prison. «Pour mémoire, l’activiste camerounais fut arrêté le 25 février 2008, lors d’une demande d’audience à la présidence. Une période où le Cameroun vivait des émeutes suite à la hausse des prix des denrées de premières nécessités. André Blaise Essama sera libéré le 20 mars 2008, sur intervention de monseigneur Tonyè Bakot, ex-archevêque de Yaoundé. Après son huitième séjour en prison, une quarantaine de passages dans les cellules des commissariats et quatre séjours au cabanon des hôpitaux des villes camerounaises, il a toujours continué ses activités en public dans les rues de Douala».

L’homme de 39 ans pourrait donc récidiver.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    KIFF No Beat en concert au Cameroun

    KIFF No Beat en concert au Cameroun

    Didier Drogba annonce son retour à Chelsea !

    Didier Drogba annonce son retour à Chelsea !