in ,

Déposer une demande de visa pour la France à Garoua : c’est désormais possible !

Jusqu’au 20 octobre dernier, un demandeur de visa résidant à Yagoua ou à Poli devait effectuer le trajet jusqu’à Yaoundé pour déposer son dossier auprès des services de l’ambassade de France au Cameroun.

Les services de l'ambassade de France au Cameroun
Les services de l'ambassade de France au Cameroun (c) Lebledparle.com, droits réservés

Un périple long, fastidieux et coûteux pour un simple rendez-vous, qui devait être répété quelques jours pour récupérer son passeport.

Depuis deux mois, ce voyage n’est plus nécessaire. Un centre délocalisé de TLS Contact, prestataire auquel l’ambassade de France a recours pour la prise en charge du dépôt des dossiers de demande de visas, a vu le jour à l’hôtel Le Ribadou de Garoua. Pour assurer que le service soit plus proche de ses usagers, TLS Contact y déploie une permanence sur une journée à la fin de chaque mois, et même deux jours à partir de janvier 2024, de 08h30 à 14h00.

Pour prendre rendez-vous à Garoua comme ailleurs, le processus est simple et digitalisé. Il s’agit en fait d’un point unique d’entrée pour tous les demandeurs de visa pour la France au Cameroun : le site Internet de France-Visas ( https://france-visas.gouv.fr ). Une fois le formulaire complété sur le site France-Visas, les demandeurs sont automatiquement redirigés vers le site Internet de TLS Contact, et invités à déposer leur dossier au centre dont ils dépendent, dont celui de Garoua. L’instruction des dossiers déposés à Garoua continue, elle, d’être assurée par le service des visas de l’Ambassade de France au Cameroun, sans que cela n’entraîne de délai supplémentaire dans son traitement.

Pour approfondir :   Rentrée scolaire 2021-2022 : Plus de 500 cas de corruption déjà dénoncés auprès de la Conac

Ainsi, l’ouverture d’un centre délocalisé à Garoua renvoie à l’ambition affichée par l’Ambassade de France au Cameroun depuis quelques mois : proposer un service plus proche, plus pratique et mieux adapté aux contraintes et aux besoins de ses usagers.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fouda

René Dieudonné FOUDA qui accompagnait Jean Miché Kankan est mort

Cameroun Zambie

« Ceux qui vous rappellent les exploits passés, ne vous disent pas qu’on les insultait de la même façon » Martin Camus Mimb pousse les lions à la victoire