Roger Milla accusé d’avoir « méprisé » l’équipe nationale d’Algérie

Une sortie du plus vieux buteur de l’histoire de la Coupe du monde dimanche sur le plateau de Club d’Elites a visiblement heurté la presse sportive algérienne.

Roger Milla (c) Droits réservés

Les Algériens sont suspendus aux lèvres de la FIFA qui devrait se prononcer le 21 avril 2022 sur le recours concernant le match Algérie-Cameroun. En attendant le verdict de l’instance, les médias algériens ne laissent filtrer aucun sujet concernant cette rencontre. Faisant suite aux accusations répétées de « corruption » et de « tricherie » portées à l’endroit du Cameroun, Roger Milla a contrattaqué de manière véhémente. « Les supporters algériens accusent un président de Fédération qui n’a même pas joué. Si Samuel avait joué, il aurait marqué trois buts. Si moi-même j’avais joué avec mes 70 ans, le score aurait été plus grave », avait déclaré Roger Milla sur Vision 4.

DZ Foot, un journal sportif algérien en ligne s’est penché sur cette déclaration de la légende camerounaise. Non sans rappeler que l’ancien joueur du Tonnerre de Yaoundé s’était déjà illustré par des « paroles polémiques » vis-à-vis des nations maghrébines juste avant la CAN au Cameroun, le média estime que cette qualifie cette autre sortie de « mépris ».