Bruno Bidjang sur la polémique du Stade d'Olembé : «Les annonces sans fondement sont-elles obligées au Cameroun?»

En même temps qu’il annonçait un débat au sujet du report de la cérémonie de réception du stade d’Olembé dimanche sur Vision 4, Bruno Bidjang fustige la démagogie récurrente des membres du gouvernement camerounais.

Bruno Bidjang (c) Droits réservés

« Le ministre des Sports et de l’Éducation physique, président du Cocan 20-21 et maitre d’ouvrage du chantier de construction du complexe sportif d’Olembé a l’honneur d’informer le public en général, et les médias en particulier qu’en raison des opérations de recettes techniques dudit chantier en cours et compte tenu des agendas, la cérémonie officielle de prise de possession de stade principal et de ses annexes initialement prévue le 3 décembre 2021 est reportée à une date qui sera communiquée ultérieurement », peut-on lire dans le communiqué de Narcisse Mouelle Kombi, actant le glissement de date de la livraison du stade d’Olembé.

« Au Cameroun, le « complexe sportif » pardon… stade d’Olembé n’arrête pas de faire parler de lui. Alors que le gouvernement prévoyait la réception définitive de ce joyeux ce jour, le même gouvernement reporte l’événement à une date ultérieure ».

L’autoroute Yaoundé - Nsimalen n’est pas en reste, selon Bruno Bidjang, l’ouvrage « connaît le même glissement de date de livraison. Initialement prévu pour le 30 Novembre dernier selon Madame le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, cette infrastructure devant permettre la fluidité de la circulation des officiels de la Can connaît aussi des retards. Entre temps, le peuple ne croit plus aux annonces des membres du gouvernement dont les actes ne suivent pas toujours. Les annonces sans fondement sont -elles obligées au sein de notre gouvernement ? A dimanche 11H », écrit le présentateur de l’émission dominicale Club d’Elites vendredi soir sur Facebook.   

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !