in

Elimination du Cameroun : André Onana s’inscrit en faux contre les propos d’Aboubakar Vincent

CANOL

Interrogé après le match face à l’Egypte hier, André Onana a plutôt reconnu le mérite de ses coéquipiers qui ont tenu tête à l’Egypte pendant 120 minutes.

CANOL
André Onana (c) Droits réservés

« Ça ne s’est pas bien passé pour nous. C’est le football. On a été meilleurs que nos adversaires. On a dominé tout le match et on s’est créé plus d’occasions. Malheureusement, on ne les a pas concrétisées. Aux tirs-au-but, nous sommes tombés. C’est dur, c’est très dur. Je ne peux rien reprocher à ce groupe. Ces gars, ils ont tout donné. On a joué 120 minutes, ils sont allés à fond, ils ont tout donné. Honnêtement, on est restés positifs », a déclaré André Onana face à la presse.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o : « Si j’avais un problème avec Onana, il ne serait pas venu me voir dans ma chambre le matin de l’incident »

Ce discours du portier des Lions indomptables du Cameroun s’inscrit aux antipodes de celui du capitaine Aboubakar Vincent qui a accusé le jeu individuel de ses coéquipiers, lequel aurait défavorisé l’ensemble du groupe.

« C’est une grosse déception car la CAN est organisée chez nous, et on se fait éliminer en demi-finale. On a une grosse équipe et à chaque fois qu’on a joué collectif on a gagné. Aujourd’hui, chacun voulait montrer de quoi il est capable et voilà, en football, ça paye cash », a déclaré le capitaine camerounais à Canal+.

Pour approfondir :   CAN 2021 : Luc Messi Atangana annonce l'intensification de la traque des fous

Notons qu’au même titre que le nouveau gardien de buts d’Inter de Milan, le coach Toni Conceiçao a félicité ses poulains pour leur prestation au cours du tournoi même si l’objectif d’arriver en finale n’a pas été atteint.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emvoutou Mar

Marlène Emvoutou : « La team press des lions indomptables a failli … »

Toko Abou

CAN 2021 : Aboubakar et Toko Ekalmbi se tirent à balles réelles après l’élimination du Cameroun