Dissolution de la Lfpc : Mbombo Njoya assène le coup de grâce à Pierre Semengue

Plusieurs mois après le long feuilleton qui a cristallisé les débats dans le landerneau footballistique camerounais au sujet de l’organisation du championnat local, la Fédération a réussi à faire acter la dissolution de Ligue de football professionnel au cours de l’AG qui s’est tenue le 13 juillet 2021 au Mont Febe à Yaoundé.

Mbombo Njoya, Pierre Semengue (c) Droits réservés

La Fédération camerounaise de Football (Fécafoot) a finalement tenu comme prévu, son Assemblée générale extraordinaire. Cette Assemblée générale extraordinaire a connu la participation de plusieurs acteurs majeurs du football camerounais, à l'instar d’Issa Hayatou président d'honneur de la Confédération Africaine de Football (CAF) et d’Hamad Kalkaba Malboum le président du Comité olympique et sportif. Les nouveaux statuts et textes réglementaires adoptés, l’ont été sur la base d’un vote de 82 voix pour, 11 voix contre et 2 abstentions, apprend-on.

Seidou Mbombo Njoya enterre la LFPC

Sans grande surprise, les délègues ont opté entre autres pour la dissolution de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) et la création d’une nouvelle ligue en vue ; la réduction du nombre de délègues participants de 90 à 60 (chaque région sera désormais représentée par six délègues et non plus neuf) ; six et non plus cinq présidents de clubs représenteront dorénavant la Ligue 1 et la Ligue 2.

« L’assemblée générale s’est déroulée dans une ambiance constructive et positive ; les délégués ont été curieux et ont contribué à la révision et à l’adoption des nouveaux textes qui ouvriront à l’avenir les portes des élections à la Fecafoot et de manière générale, l’essor du football local et la prochaine Can 2021 », a indiqué au sortir des travaux, Seidou Mbombo Njoya.

Abdouraman Ahmadou, le président d’Etoile Filante de Garoua qu’on sait très opposé à l’exécutif de Seidou Mbombo Njoya a promis de se tourner très incessamment vers le Tribunal arbitral du Sport pour d’ores et déjà, contester les nouveaux statuts de la Fédération.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !