Miss Cameroun 2018 : S'estimant lésée, une candidate réclame 30 Millions Fcfa au COMICA pour dédommagement

C'est reparti pour un nouveau feuilleton de  Miss Cameroun2018. À travers une sommation adressée au comité d’organisation de Miss Cameroun 2018, une candidate très en colère demande le dédommagement.

Miss Cameroun 2018 - DR

La  candidate accuse la présidente du comité de l'avoir exclue du carré des 12 finalistes alors qu'elle était sélectionnée. Caroline Biloa Kounou, candidate malheureuse à Miss Cameroun 2018 demande une réparation à hauteur de 30 millions Fcfa après avoir été écartée dans des conditions expliquées pendant la finale au cours de laquelle Caroline Aimée Nseke a remporté la couronne, comme l’a rapporté Lebledparle.com.

Mademoiselle Biloa Kounou Caroline (photo ci-dessous) a donné l’alerte sur la falsification les résultats du JURY sur son compte Facebook quelques heures après la finale lourdement critiquée par des internautes. « Merci à tous de m’avoir soutenu bien. Evidemment mon numéro 20 a été appelé pour le Top 12 à l’élection Miss Cameroun, mais les membres du comité d’organisation m’ont empêché de sortir des backstages », avait rapporté Lebledparle.com dans un article.

Il ya quelques jours c'est une autre candidate de la région du Centre qui a avait été chassée de la compétition par le Comité d’organisation. Il s'agit de la jeune candidate Etoundi Mvondo Henriette Georgia (photo ci-dessous). «  Je n’ai jamais caché ma maternité; ayant été informée de ce point depuis les préparations pour les régionales, je me suis directement rapprochée des membres du comité pour le déclarer et j’ai reçu la permission de continuer.  L’aventure pour moi continuait jusqu’à ce que je sois appelée dimanche dernier en soirée par la présidente qui disait vouloir me rencontrer pour la première fois depuis le début de cette aventure. Une fois assises, elle me demande de lui relater les faits, me dit que je ne peux pas continuer et me fait rédiger une lettre de démission sur le champ. Je tiens à souligner que jusqu’à ce jour jamais encore on ne m’avait demandé de démissionner. Je constate que depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui mes apparitions en tant que candidate restent sur la page officielle de Miss Cameroun  » avait-elle écrit sur la page Facebook officielle de Miss Centre.

Pour rappel, Ange Minkata, 4e dauphine de l’édition 2016 a arboré l’écharpe de Miss Cameroun, après la destitution de Julie Cheugueu.  La 1ere dauphine Miss Cameroun 2016 avait démissionné et accuser le COMICA de menaces. Le premier janvier 2018, elle a publié un livre intitulé« UNE DAUPHINE DANS UN MONDE DE REQUINS ».

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !