Crise anglophone : Voici les noms des quatre policiers abattus par les présumés séparatistes à Bali dans le Nord-Ouest

Selon les informations parvenues à la rédaction de Lebledparle.com, l’attaque meurtrière est survenue dans la matinée du 18 juillet 2021.

Le véhicule endommagé (c) Droits réservés

Encore des éléments des forces de de Défense tombés armes en mains dans la région du Nord-Ouest. Il s’agit précisément selon sources de notre confrère, cinq policiers dont, le « Major Bikoi, Major Mamdi (du GMI), Major Meng, Major Oba (du GSO) et Temgoua qui est un TC de Bali » qui ont été surpris par les assaillants séparatistes au lieudit « Tjonction » à Bali, une commune du département du Mezam, région du Nord-Ouest.

Des sources bien introduites renseignent que les hommes armés ont surpris les policiers hier alors que ces derniers, effectuaient, comme d’habitude, la relève très tôt en matinée, au Check point 05.

C’est ainsi que les présumés sécessionnistes surgissent de nulle part et commettent des exactions au lourd bilan : « Ils ont balancé des bombes qui ont tué toutes les personnes qui se trouvaient à ce Check point ensuite, ils ont emporté les armes, les munitions et les pièces d’identité des victimes », a appris Lebledparle.com.

La teneur du choc est visible à travers le véhicule des hommes en tenue qui a été endommagé. Pour l’heure, les autorités n’ont pas encore réagi mais les combattants de la crise anglophone ont revendiqué l’acte dans une vidéo qui fait la boucle sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, l'on peut voir les hommes armés, exposer les armes et les casques récupérés chez les soldats abattus, non sans chanter victoire sur ce forfait. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !