in

Cameroun/Média: Un animateur d’une chaine TV à Douala tente de se suicider pour salaire impayé

CMR7

Dans la précarité, sans salaire et en désespoir, l’un des employés de CMR7, une chaine de télévision privée émettant à Douala depuis le mois de décembre 2017, a tenté de se donner la mort, a appris Lebledparle.com.


CMR7
CMR 7 Télévision – DR

C’est l’animatrice Fanny Matob, ancienne du Groupe Canal 2 international et d’Equinoxe Radio et Tv qui rend publique cette information le 11 mai 2018.  Réclamant son salaire et après une violente dispute avec son Président du conseil d’administration, l’animateur de CMR 7 télévision s’est écroulé après avoir ingurgité du poison.

« Pendant un entretien avec son supérieur, il a sorti de sa poche un truc qu’il a avalé. Les minutes qui suivaient, il s’est mis à vomir pendant longtemps. Il a été rattrapé à l’hôpital militaire de Douala. Quand il a repris tous ses esprits, il a avoué qu’il voulait se suicider à cause de la mauvaise passe qu’il traverse » apprend lebledparle.com  d’un des responsables de CMR7.

Le projet de télévision CMR 7 a été présenté le 07 décembre 2017 aux opérateurs économiques et aux chefs d’entreprises à l’hôtel Pullman à Douala, le siège. La chaine de télé que Dirige Théodore Ted Ndanga, le Directeur Général, annonçait  proposer au public 80 % d’enseignement et de divertissement,  10% de programmes de sport et 10 % de  politique. « Surtout, CMR 7 Télévision veut marquer sa différence d’avec les autres télés » déclarait le DG de la chaine à ce moment-là.

« Avec ça vous allez me dire que c’est une entreprise. Pas un seul salaire depuis 6 mois et bientôt 7 avec une partie de personnel qu’on avait débauché. Absence totale de logistique. Eneo a coupé la lumière depuis 1 mois. Plus de présence sur le satellite. Bureaux vides … » s’insurge Fanny Matob sur son compte Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Georges-Alain-Boyomo-meilleur-journaliste-presse-ecrite-2017-au-Cameroun

    ASCOM PRIZE 2018 : Georges Alain Boyomo ‘’Meilleur journaliste presse écrite 2017’’ au Cameroun

    Grand-prix-de-l'unité-nationale-du-cameroun

    Cameroun/20 mai 2018: La Ligue régionale de cyclisme du Littoral organise le “Grand Prix de l’unité nationale”