Cameroun : Un autre détenu de la crise anglophone meurt enchaîné

Le jeune Ivo Sama a rendu s’est éteint le 9 septembre 2020 à l'hôpital Laquintinie de Douala, enchainé sur son lit d’hôpital, a appris lebledparle.com.  

Image d'illustration (c) Droits réservés

Les images de la dépouille du détenu enchaîné sur son lit d'hospitalisation font le tour des réseaux sociaux. Arrêté à Bamenda dans le Nord-ouest il y a plusieurs mois en compagnie d'autres jeunes, il a été gardé à la prison centrale de Douala où son état de santé s'est fortement dégradé.

L’homme est finalement décédé dans la matinée du 9 septembre dernier.

Rappelons que le 5 août 2020, Thomas Nganyu ingénieur âgé de 57 ans qui avait été interpellé dans le cadre d’une manifestation pacifique en 2017, décédait encahiné sur son lit de maladie, à l'hôpital central de Yaoundé où il avait été interné quelques semaines plutôt.

Entre le mois de juillet et août 2020, plusieurs détenus dans la crise anglophones ont trouvé la mort dans des conditions assez difficiles. On peut citer entre autres Bassem Enow, Samuel Wazizi, Tanjoh Christopher Fon, Thomas Tangem Nganyu, etc.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US