in

Massacre de Bali : L’honorable Jean Michel Nintcheu accuse le gouvernement

JM Nintcheu

Sur son mur Facebook le lundi 23 août 2021, le Député du Social démocratic front (Sdf) a réagi après le massacre perpétré dans l’église presbytérienne de Bali.

JM Nintcheu
Jean Michel Nintcheu – capture photo

Le dimanche 22 août 2021, des individus armés ont tiré dans une église presbytérienne à Bali, dans la région du Nord-Ouest Cameroun. On enregistre le décès d’une dame et le pasteur a été blessé au bras. Depuis lors la classe politique camerounaise condamne cet acte ignoble. C’est le cas de l’honorable Jean Michel Nintcheu du SDF.

L’homme politique demande la mise sur pied d’un véritable dialogue pour mettre fin à la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest Cameroun. Il impute la responsabilité au gouvernement du Cameroun tant que le véritable dialogue n’a pas lieu. « Tant que ce véritable dialogue politique n’est pas organisé, le gouvernement camerounais, qui a la responsabilité constitutionnelle de protéger les personnes et les biens, sera toujours tenu responsable du décrochage de cette sale guerre qui aurait pu être évitée dès le déclenchement de cette crise si le régime de Yaoundé avait adopté une stratégie plus conciliante et non l’absurde et autoritaire », écrit-il.

Pour approfondir :   Déclaration : Exclu du mouvement "Je Suis Kamto", Patrice Nganang réagit

Il souhaite qu’on ouvre une enquête et les auteurs soient punis par la loi en vigueur. « Au demeurant, les auteurs de l’attaque inacceptable de l’église presbytérienne de Bali ainsi que d’autres attaques non encore élucidées au niveau des enquêtes judiciaires qui l’ont précédée, doivent être formellement identifiés à l’issue d’une enquête indépendante et les coupables directs ou indirects sévèrement punis conformément à la loi », ajoute le Député de la nation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un enseignant d’université décède alors qu’il venait faire sa séance d’hémodialyse à Yaoundé

Louis Paul Motaze JID 20 1

Douanes : Louis Paul Motazé menace de retirer l’agrément à 82 commissaires agréés