Diplomatie : Antony Blinken se prononce sur la crise anglophone au Cameroun

Il s’est exprimé lors de son audition ce jour, par les sénateurs.

  Antony Blinken (c) Droits réservés

L’une des préoccupations majeures des sénateurs américains face à Antony Blinken était la gestion crise anglophone au Cameroun. Interrogé sur le fait, le futur chef de la diplomatie américaine a rassuré l’auditoire de l’intérêt qu’il porte sur ce problème. 

« Je partage vos préoccupations sur le Cameroun particulièrement en ce concerne la violence dirigée contre la population anglophone », a-t-il affirmé lors de l’audience de confirmation au poste chef de la diplomatie américaine.

Le Francophone dont la nomination attend être confirmée par le sénat a de ce fait émis le vœu de voir les Etats-Unis d’Amérique s’impliquer dans la résolution de la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016.

Nommé par le 46ème président du pays de l’Oncle Sam, Joe Biden, Antony Blinken qui devra assurer la fonction de secrétaire d’Etat, pose une problématique qui préoccupe depuis quatre années et qui ne va pas sans conséquences.

Des milliers de persanes se sont déplacées soit à l’intérieur du pays ou alors vers le Nigeria voisin. D’autres ont brutalement trouvé la mort. Des édifices publics ont été incendiés, l’éducation a pris un coup. Ce qui en fait en sorte que les populations vivent dans une peur et angoisse perpétuelles.

Pour sa part, le chef des forces armées appelle les assaillants cachés dans les brousses à déposer les armes et rejoindre les centres de DDR.

Sur le terrain, les Forces de Défense assurent la riposte même si certains éléments sont parfois accusés de « bavures ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !