Cameroun : La France fait la mise au point sur la polémique entourant l'audience de Christophe Guilhou avec Paul Biya

Le 27 avril, le ministère français de l'Europe et des affaires étrangères a réagi après les vives critiques que subit Christophe Guilhou au Cameroun.

Christophe Guilhou et Pau Biya - DR

L'ambassadeur de France au Cameroun est attaqué par de nombreux activistes camerounais après sa récente rencontre avec Paul Biya le 16 avril 2020 au palais de l’unité.

À la question de savoir ce que le Quai d’Orsay pense de cette polémique, le porte-parole dans sa mise au point  soutient l'ambassadeur Christophe Guilhou et pense qu’il s’agit d’exercice normal et habituel du monde diplomatique. « Notre ambassadeur a sollicité un entretien avec le Président Biya sur instruction, afin d’assurer le suivi de l’entretien qui a eu lieu entre les deux présidents le 1er mars dernier. Il a aussi porté sur les initiatives prises par la France en soutien des efforts africains dans la lutte contre le covid19. Il s’agit là d’un exercice courant et habituel de la vie diplomatique. À l’issue de son audience avec le Président Biya, et comme il est de coutume pour lui comme pour l’ensemble des autres visiteurs, notre ambassadeur s’est brièvement adressé aux médias », répondt-t-il.

Le Prof Franklin Nyamsi a lancé une pétition  pour le renvoi de l'Ambassadeur de France au Cameroun Christophe Guilhou qui a déjà atteint plus de 30 000 signatures.