Dialogue national : Paul Biya ordonne la libération de certains militants du MRC

Le Président Paul Biya décide de l'arrêt des poursuites contre certains militants et responsables du MRC. Une décision qui intervient ce Vendredi soir à la suite de la clôture du Grand Dialogue National.

Paul Biya discours du 10 septembre 2019 - capture vidéo

« J’ai décidé de l'arrêt des poursuites judiciaires contre certains responsables et militants de partis politiques, notamment du MRC, arrêtés et détenus pour des faits commis dans le cadre de la contestation des résultats de la récente élection présidentielle », a écrit Paul Biya sur sa page Facebook ce soir du vendredi 4 septembre 2019.

Selon les informations puisées à bonne source, Les responsables du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dont le Prof Maurice Kamto figurent dans cette nouvelle vague de libération qui vise à décrisper la situation socio-politique au Cameroun et la crise anglophone.

Cette mesure présidentielle intervient plusieurs mois après l’arrestation de Maurice Kamto le 28 janvier en compagnie des membres de sa coalition dont Albert Ndzongang, Paul Eric Kingué, Célestin Djamen, Christian Penda Ekoka. Il s’agit aussi des militants arrêtés le 8 juin 2019.

Le Chef de l’Etat a aussi ordonné l’arrêt des poursuites contre 333 prisonniers de la crise anglophone ce jeudi 3 septembre 2019.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter