Atrocités dans le NOSO : « C’est le gouvernement qui est responsable de tout ce gâchis » (Opinion)

L’assassinat odieux de certains compatriotes dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest continue de susciter les réactions au sein de l’opinion publique.

Morts du NOSO - capture photo

Dans une tribune publiée sur Facebook le vendredi 14 août 2020, l’expert en discernement Fridolin Nké pense que ce qui arrive au NOSO est la faute du gouvernement. « C'est le gouvernement qui est responsable de tout ce gâchis ! Je dis que c'est le gouvernement, personne d'autre !!! », écrit l’enseignant de philosophie.

L'INDUSTRIE DES CADAVRES !!!

AU SUJET DES ATROCITÉS EN COURS AU NORD-OUEST ET AU SUD-OUEST, C'EST LE GOUVERNEMENT QUI EST RESPONSABLE DE TOUT CE GÂCHIS....

Tout le cinéma maléfique de l'arrestation des assassins des Camerounaises décapitées et égorgées au NOSO n'honore ni le gouvernement ni l'armée. Qu'ils ne s'imaginent pas que je vais tirer un coup de chapeau au gouvernement, quoique je plains nos braves soldats qui sont engagés dans une guerre sans prestige. Ils savent que ça a le goût de tuer pour quelque chose... Mais là, dans ces régions pleines d'histoire sacrée de notre pays, nos soldats ressentent dans leur gorge, lorsqu'ils tirent sans fixer la cible, à cause de la répulsion qui envahit celui qui liquide un des siens, que donner la mort pour si peu n'a pas le goût.

On a conseillée depuis 2016 aux dirigeants de ce pays de se bouger pour arrêter cette hémorragie insensée,  cette guerre sale dès ses débuts. J'ai écrit des textes depuis décembre 2016 (disponibles en ligne); Jean Bahebeck et moi-même avions fait par la suite une proposition crédible pour la résolution de ce problème par le recours au bon sens et l'arbitrage de la médiation et des lois. Mais les interêts mercantiles et le goût âcre-miel des prébendes est, chez les autres, irrépressible. Les décideurs ne font rien. Mieux, ils font semblant ou entretiennent indirectement les abominations.

C'est le gouvernement qui est responsable de tout ce gâchis ! Je dis que c'est le gouvernement, personne d'autre !!!

C'est leur insouciance meurtrière qui est en cause; elle a fait son lit dans le cœur acide de ces politiciens sans génie identifiable qui écument notre administration publique; c'est cette insouciance qui produit ces ambazoniens épileptiques, dont les instincts morbides et suicidaires se changent en spasmes tortionnaires et criminelles. Le sadisme et le cynisme sont l'écume d'un mal-être entretenu par la colère, la peur, la frustration et l'auto-flagellation  et une insondable perte de repères... Qui tue si aveuglément n'est plus certain d'être soi-même un homme, soit à cause d'un horizon sans espoir, soit à cause d'une rancœur indécrottable.

Actuellement, même la morale et toutes les lois positives ne peuvent guérir et préserver la société de ce mal qui s'installe lentement, inexorablement, bêtement, dans des  cœurs noirs ou meurtris. Le genre de choses là, on ne les commence pas, tout simplement.

Il ne fallait pas commencer....

Il faut donc, pour s'en sortir, se sacrifier. Le premier sacrifice revient  encore à l'État. Les membres de l'exécutif qui profitent de la guerre doivent lâcher prise (se contenter de gérer les économies engrangées) et s'engager véritablement des négociations, sans conditions, parce qu'il s'agit d'économiser des vies camerounaises. S'ils persistent dans le déni, dans l'arrogance, dans le mépris du peuple, qu'ils soient conscients qu'ils ont ouvert la boîte de Pandore qui va se refermer sur leur déchéance. Par conséquent, qu'ils ne forcent pas les citoyens lucides à renoncer à réfléchir sur les causes de leurs malheurs pour épiloguer sur les conséquences de "leur guerre" et gérer les cadavres, alors qu'un groupuscule de fainéants s'enrichissent et gagnent du temps politique précieux grâce à ces atrocités insoutenables.

Certes, je veux qu'on exécute ces satanés égorgeurs et découpeurs de divines créatures dont tout mâle au corps et à l'esprit sains raffole. Mais ça va ramener la paix? Ça va mettre un terme à l'industrie des cadavres qui enrichit les hauts gradés de l'armée et certains ministres et autres voyous au pouvoir. Est-ce que cela va faire tarir la source des souffrances inouïes que nos compatriotes de ces régions endurent dans la brousse ? Non! Non! Non!

Donc, trêve de distractions cyniques. Que les justiciers du Diable aillent en enfer ou alors.... qu'ils  conjurent leurs insuffisances intellectuelles  et leurs carences managériales rédhibitoires par l'écoute des voix dissidentes et l'application stricte des principes du discernement philosophique !!!

Fridolin NKE,

Expert en discernement.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !