Quelles sont les missions de la Société immobilière du Cameroun(SIC) ?

Créée en 1952, la Société immobilière du Cameroun(SIC) est constituée de 4 actionnaires. Elle doit remplir un certain nombre de missions au quotidien.

La SIC (c) Droits réservés

La forme juridique de la SIC prévoit qu’elle est composée de 4 principaux actionnaires à savoir : l’Etat du Cameroun, le Crédit foncier du Cameroun, la banque Bicec et Meridein BIAO.

Depuis la nuit des temps, la société actuellement dirigée par Ahmadou Sardouna a toujours eu à accomplir certaines missions. Entre autres, elle doit procéder en priorité à l’étude et à la réalisation de tous projets et de toutes opérations se rapportant à l’habitat social. En plus, la SIC est tenue de construire et éventuellement acheter, en vue de la vente au comptant, de la vente à crédit sous toutes ses formes, ou de location, tous immeubles à usage principal d’habitation.

D’autres missions assignées à la société publique, elle doit créer des cités-jardins en consacrant par priorité son activité à l’habitat social, Réaliser en concertation avec tous les autres organismes chargés de l’application de la politique de l’habitat du gouvernement, soit pour son propre compte, soit pour le compte des tiers, la construction sur tous terrains, des services communs ou équipements collectifs de toute nature (centres sociaux, dispensaires, centres commerciaux, groupes scolaires, bâtiments pour services publics, … etc.) afférents à tous ensembles, ainsi que le financement total ou partiel des opérations.

Bien plus, l’autre tâche qui lui incombe est de Construire et exécuter toute convention, avenant en accord avec l’Etat et les autres collectivités territoriales, décentralisées et d’une manière générale, tout établissement ou entreprise public ou privé en vue de faciliter ou assurer l’aménagement dans le limite des compétences évoquées à l’alinéa I ci-dessus, la construction ou le gérance de tout immeuble et de réaliser généralement, toutes opérations mobilières, immobilières, commerciales, et financières se rapportant aux objets ci-dessus, détaille Osidimbea.

L’on verra donc de manière laconique que la SIC vise à contribuer à la cohésion sociale et à la lutte contre les inégalités et les exclusions ; répondre à la diversité des besoins de logements publics et d'accession à la propriété ; accompagner les politiques publiques de développement durable des territoires.