in

Football : Après, la reprise avortée du championnat camerounais, Martin Camus Mimb propose une solution de sortie de crise

Football : Après, la reprise avortée du championnat camerounais, Martin Camus Mimb propose une solution de sortie de crise

Le championnat de football du Cameroun, prévu pour démarrer ce week-end, n’a pas eu lieu. Douze clubs ont été absents sur le départ  de la 1ère journée de la ligue 1 sur le triangle national. Face à cette situation le journaliste et analyste sportif Martin Camus Mimb propose une solution de sortie de crise. Il suggère aux dirigeants actuels du football (Fecafoot, Minsep)  de créer une commission provisoire de gestion. LeBedParle.com, vous propose sa tribune libre publiée ce vendredi 25 janvier 2019, à la veille du début du championnat 2019.


Football : Après, la reprise avortée du championnat camerounais, Martin Camus Mimb propose une solution de sortie de crise
Martin Camus Mimb – DR

ALOOO!!!MONSIEUR LE MINISTRE DES SPORTS ??

J’ai apprécié la promptitude à se saisir avec la Fecafoot, de la situation de crise à la Ligue de football professionnel. J’ai cependant peur que votre première médiation à la tête du Minsep ne soit un échec. Au moment où j’écris ces lignes, rien ne dit que les championnats professionnels seront effectifs ce week-end. J’ai l’impression que vous avez mal saisi le fond du problème posé par les présidents de clubs. En fait, il n’y a plus de communication possible avec leur principal interlocuteur qu’est le Président Pierre Semengue. Dans une situation pareille, il est difficile de les convaincre par la seule bonne foi, même s’ils ont fait semblants de vous écouter. Sur la base de votre bonne foi : ” Commencez d’abord et on verra après…” leur parait être un piège de légitimation de ce qu’ils contestent à savoir la gestion actuelle. Je reviens avec une énième proposition. Créer une commission provisoire de gestion de début de championnat patronnée par un Vice-président de la Fecafoot, avec le Président Semengue et un représentant du Sycec, avec une prise de décision collégiale jusqu’à la mise en place des mesures définitives et un retour à la normale. Il y va de votre autorité et de l’intérêt de tous. La menace du forfait est une arme blanche si elle doit s’abattre sur plus de deux clubs. Qui suis-je ? Juste un acteur qui réfléchit à haute voix. Bon week-end…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Christian Djoko : «Ernest Ouandié et Me Ndoki nous enseignent que le rire est un artifice déterminant pour toute marche révolutionnaire»

    Christian Djoko : «Ernest Ouandié et Me Ndoki nous enseignent que le rire est un artifice déterminant pour toute marche révolutionnaire»

    Célestin Bedzigui : « La présence des forces de sécurité n'est pas la cause des troubles dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest »

    Célestin Bedzigui : « La présence des forces de sécurité n’est pas la cause des troubles dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest »