in

LFPC – Fecafoot : Le Tribunal arbitral du Sport condamne le général Semengue

semengue et njoya

La juridiction basée à Lausanne en Suisse a rendu le 12 aout 2021, son verdict dans l’affaire qui oppose la Fédération camerounaise du Football, à la Ligue de Football professionnelle du Cameroun (LFPC). Cette dernière selon la décision du Tribunal arbitral du Sport, devra reverser à la Fecafoot, une somme de 5000 mille francs suisse, soit 3 026 918,07 FCFA à titre de contribution à ses avocats.

 

semengue et njoya
Semengue et Mbombo Njoya (c) Droits réservés

La Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) reste suspendue. La résolution est du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), la plus haute juridiction sportive dans le monde.

« L’appel déposé par la Ligue du Football professionnel du Cameroun à l’encontre de la décision de la Fédération camerounaise du 4 novembre est rejetée. La décision de la fédération camerounaise de Football est confirmée. Les frais d’arbitrage dont le montant sera communiqué aux parties par le greffe du Tribunal arbitral du Sport par courrier séparé, sont mis intégralement à la charge de la Ligue de Football professionnel du Cameroun », peut-on lire dans la note tu TAS.

Pour approfondir :   Moussa Njoya répond à ceux qui soutiennent que Samuel Eto’o révolutionne le football local

Le 4 novembre 2020, le Comité Exécutif de la FECAFOOT, sous la conduite de son président, Seidou Mbombo Njoya avait décidé du retrait des compétences à la Ligue. Cette décision était la conséquence d’un bras de fer qui opposait alors l’instance faîtière du football camerounais à son membre en charge du football professionnel.

Une décision contestée et attaquée au TAS par le président de la LFPC, le général à la retraite Pierre Semengue.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d’ivoire : Il y a deux ans, Dj Arafat trouvait tragiquement la mort

OBC

Probatoire général 2021 : Le taux de réussite(provisoire) en deçà de la moyenne