in

Christian Penda Ekoka : « Je vois mal comment le ministre de la Justice serait devenu l’élève du ministre de la Santé »

Christian Penda Ekoka : « Je vois mal comment le ministre de la Justice serait devenu l’élève du ministre de la Santé »

Christian Penda Ekoka a espoir que le courrier déposé auprès du Minjustice recevra un retour favorable.

Christian Penda Ekoka : « Je vois mal comment le ministre de la Justice serait devenu l’élève du ministre de la Santé »
Christian Penda Ekoka (c) Droits réservés

Le président du comité de gestion  de l’association Survie-Cameroon Survival Initiative s’est confié au microphone de Naja TV au sortir du bureau du Minjustice. Pour lui, son expérience de prisonnier lui a permis de comprendre la vie carcérale. De ce fait, dans le contexte de covid-19, la SCSI dont il est coordonnateur a décidé de venir en aide aux prisons et prisonniers du Cameroun par l’entremise du chef de département ministériel en lui remettant du matériel en guise de la riposte à la pandémie.

« Maintenant, de ma récente expérience comme prisonnier, j’ai pu voir des conditions extrêmement risquées de nos prisons ; la promiscuité, les conditions d’hygiène, etc. Ce qui m’a amené à comprendre qu’au fond, l’environnement carcéral du Cameroun est un milieu très risqué par rapport à l’exposition au covid-19. Et connaissant le sens élevé de responsabilité du ministre d’Etat en charge de la Justice, et le prix qu’il attache à la préservation de la vie humaine, j’ai estimé que j’allais lui faire une offre de dons des matériels barrières concernant le covid-19 notamment les masques et les gels hydroalcooliques. C’est dans ce sens que je lui fais cette offre », a-t-il déclaré.

 L’allié du Mouvementent pour la Renaissance du Cameroun (MRC) n’a pas été la bienvenue chez le ministre de la Santé publique qui n’a pas réceptionné ses dons. Ce dernier lui a conseillé de saisir Paul Atanga Nji qui s’occupe des associations.

cependant, Penda Ekoka suppose qu’il n’en sera pas autant pour Laurent Esso : « Je suppose tout simplement qu’il va l’accepter. Je vois mal comment il pouvait refuser ça puisque c’est destiné à nos prisons… En fait, je vois mal comment le ministre d’Etat, ministre de la Justice Garde des Sceaux serait devenu l’élève du ministre de la Santé pour copier son attitude », pense l’homme politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lutte contre le Covid-19 : Désormais des résultats des tests disponibles en 15 mn

    Lutte contre le Covid-19 : Désormais des résultats des tests disponibles en 15 mn

    Maurice Kamto : « Que ceux qui sont dans le discours haineux sachent qu’ils n’auront jamais mon soutien »

    Maurice Kamto : « Que ceux qui sont dans le discours haineux sachent qu’ils n’auront jamais mon soutien »