in

Valère Bessala : « Dans l’administration aujourd’hui pour évoluer, on vous demandera souvent de ramasser un stylo »

Valère Bessala : « Dans l'administration aujourd'hui pour évoluer, on vous demandera souvent de ramasser un stylo »

De l’avis de Valère Bessala, l’homosexualité est une pratique bien connue au Cameroun, bien qu’elle soit pénalisée.

Valère Bessala : « Dans l'administration aujourd'hui pour évoluer, on vous demandera souvent de ramasser un stylo »
Valère Bessala-Capture d’écran 

 

Lorsqu’il présentait encore le programme « Délire » sur la Crtv, Folly Dirane n’avait de cesse de rebattre les oreilles aux jeunes sur les conséquences néfastes de ce qu’il qualifiait de « pédérastie sectaire ». Il conseillait alors à la jeunesse de ne pas « vendre sont âmes ».

Intervenant sur le plateau de Canal Presse diffusé sur Canal 2 international le dimanche 8 août 2021, Valère Bessala a révélé que l’ascension sociale à certains niveaux de l’Administration est conditionnée dans notre pays, par cette pratique condamnée par la loi.

« Dans l’administration aujourd’hui pour évoluer, on vous demandera souvent de ramasser un stylo », a fait savoir le consultant.

Selon le remplaçant de Dieudonné Essomba sur Vision 4, l’homosexualité est devenue un fait banal dans plusieurs rues des grandes métropoles. Il prend à témoin, les autorités administratives.

« Les sous-préfets de Yaoundé IV et Yaoundé V savent où trouver les homosexuels. Il est connu qu’il y’a des endroits où ils se retrouvent à Essos. C’est une pratique en vigueur au Cameroun », a signé Valère Bessala.

Rappelons que ces dernières semaines, les (présumés) auteurs de « cette chose-là » sont en vue sur le territoire. Shakiro ou encore Raoul Bengono, pour ne citer que ceux-ci, font encore les choux gras d la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    [Tribune] Louis-Marie Kakdeu : « La justice populaire domine parce que les institutions de la justice sociale ne marchent plus »

    [Tribune] Louis-Marie Kakdeu : « La justice populaire domine parce que les institutions de la justice sociale ne marchent plus »

    Madagascar : Andry Rajoelina suspecte la France dans un projet de coup d’Etat

    Madagascar : Andry Rajoelina suspecte la France dans un projet de coup d’Etat