in

Municipales et Législatives 2020 : Cabral Libii, Joshua Oshi et Paul Eric Kingué font fléchir Elecam ?

LIBI KINGUE OSIH

Les 15 jours supplémentaires demandés par les partis d’opposition pourront être accordés, a appris Lebledparle.com ce vendredi 29 novembre 2019 de certaines sources journalistiques et politiques.

LIBI KINGUE OSIH
Cabral Libii, Joshua Osih, Paul Eric Kingué (c) Droits réservés

 

 

En effet au cours d’une conférence de presse donnée ce jeudi 28 novembre 2019, Cabral Libii a invité le Conseil électoral à prendre des mesures urgentes en convoquant une session d’urgence afin de rouvrir les dépôts des pièces des dossiers pour traiter l’injustice subit par les militants du PCRN lors de la constitution de leurs dossiers. Le troisième à la dernière élection présidentielle a donc demandé au conseil électoral d’accorder un délai de 15 jours supplémentaires aux candidats pour compléter leurs dossiers. Lebledparle.com a appris aussi que le MPCN de Paul Eric Kingué a aussi fait cette demande.

Le délai supplémentaire concerne uniquement les dossiers déjà déposés.

En exclusivité, Lebledparle.com a appris que le moratoire de Cabral Libii et Paul Eric Kingué, et Joshua Oshi a trouvé un écho favorable auprès d’Elecam. Le conseil électoral, en attendant décision du conseil constitutionnel, répond favorablement à la demande de 15 jours supplémentaires des partis d’opposition pour compléter les dossiers déjà transmis et non pour introduire de nouveaux dossier.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”><a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a>, exclusif les 15 jours supplémentaires demandés par les partis d&#39;opposition seront accordés.</p>&mdash; Armand Ougock ?? (@ougock) <a href=”https://twitter.com/ougock/status/1200315516843372546?ref_src=twsrc%5Etfw”>November 29, 2019</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Pour rappel, si la mesure demandée par Cabral Libii ne prospère pas, le PCRN pourrait se résoudre à ne plus participer aux élections couplées du 9 février 2020, comme a évoqué son président national au cours de la conférence de presse de ce jeudi au siège du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vincent Aboubakar (c) Droits réservés

Vincent Aboubakar : Le retour fracassant d’un lion indomptable

IMG 20190513 153611 8

Cameroun : Anne Féconde Biloa explique les fondements juridiques de la requête de Cabral Libii auprès d’Elecam