in

Lettre à Abdouraman Hamadou : « Petit frère tu es l’homme de l’année 2017 au Cameroun »

Abdouraman-FIFA.jpg

Tu es venu à la Fecafoot après mon départ à l’Etranger. A l’époque, quoi que menant déjà des petites batailles de personnes en interne, tu as pu et su trouver le temps matériel d’apprendre les rouages de l’administration du football sur le plan National et International pendant que d’aucuns te traitaient d’analphabete, et de répétiteur des enfants de Iya Mohammed ( DG Sodecoton) qui étaient à l’école primaire à GAROUA.


Abdouraman-FIFA.jpg
Abdouraman Hamadou – DR

Hier conspué et honni par tous les carriéristes, roublards et opportunistes qui voulaient que l’illégalité et l’imposture soient institutionnalisées au sommet du football Camerounais, tu as résolument serré ta ceinture et de manière stoïque et déterminante, tu as d’abord défoncé toutes les portes locales du droit et plus tard tu as poursuivi ton combat à l’étranger.

Aujourd’hui tes sacrifices humains et matériels, contre toute attente, ont redonné le sourire à des millions de fans du Football camerounais et l’espoir à une jeunesse Sportive Camerounaise orpheline, meurtrie et abandonnée à elle même.

Loin d’être une finalité encore moins un motif de triomphalisme et d’auto-glorification, cette victoire est une victoire de la vérité sur le mensonge, de la loyauté sur la combine, de toutes les forces du bien sur les forces du mal, une victoire de la patience sur la précipitation, une victoire d’un petit groupe de leaders opprimés et brimés du football camerounais et leurs nombreux fans et supporters sur l’individualisme et l’égoïsme dans une lutte collective.

Sans être arriviste, je voudrais te rappeler que le temps est enfin arrivé pour que la prudence, la vigilance, l’intégrité, le patriotisme et le savoir faire prennent définitivement le contrôle de la nouvelle direction positive et conquérante à donner et à imprimer au Football camerounais, cette direction longtemps perdue, que notre football doit reconquérir le plus tôt possible.

Merci encore petit frère et que DIEU te bénisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Deux cadavres bastonnés à l’Hôpital d’Akonolinga pour vol

    Cameroun : Deux cadavres bastonnés à l’Hôpital d’Akonolinga pour vol

    Manga-Bell.jpg

    Cameroun-Education : Un livre sur Dualla Manga Bell désormais au programme en classe de Tle