in

Jean Pierre Bekolo à Paul Biya : « Ce n’est pas toi qui as préféré les armes à la bouche ? »

Jean Pierre Bekolo à Paul Biya : « Ce n’est pas toi qui as préféré les armes à la bouche ? »

Dans un publication sur son compte Facebook ce mardi 23 avril 2019, le Cinéaste Jean Pierre Bekolo a réagi aux appels du président de la République à défendre la patrie.


Jean Pierre Bekolo à Paul Biya : « Ce n’est pas toi qui as préféré les armes à la bouche ? »
Jean Pierre Bekolo (c) Droits réservés

Le lundi 22 avril 2019, Paul Biya a publié un message sur les réseaux sociaux dans lequel, il appelait les Camerounais à « défendre la patrie et de la conduire tous ensemble, sur les chemins de la grandeur et de la prospérité pour tous ».

Cette sortie du locataire d’Etoudi qui se consomme avec peu d’appetit de la part des internautes camerounais, a suscité une série de questions chez le cinéaste camerounais sur sa page Facebook : « Qu’il faut défendre la patrie ? Le BIR et le GP ne suffisent plus ? Défendre la patrie avec quoi ? La Bouche ? Ce n’est pas toi qui as préféré les armes à la bouche ? Ou bien tu vas tous nous recruter pour garder ton Corps sans l’article 2?  Tu sais maintenant que le dialogue existe ? » S’est-il interrogé, avant de poursuivre que « Chacun vient maintenant mettre sa bouche là où tout le monde avait enlevé sa bouche… sur ta haute instruction. Parce que ce sont les blancs ? Tu sais maintenant que la bouche existe ? C’est la bouche de quoi ? La bouche de l’expérience ? » 

Paraphrasant l’homme Lion, Jean Pierre Bekolo conclut son propos en ces termes « n’a pas la bouche qui veut, mais qui peut».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Échéances électorales 2019 : Elecam fait la cour aux médias

    Échéances électorales 2019 : Elecam fait la cour aux médias

    Élections 2019 : Elimbi Lobe invite les partis d’opposition à rejoindre la plateforme Kawtal pour renverser Biya

    Élections 2019 : Elimbi Lobe invite les partis d’opposition à rejoindre la plateforme Kawtal pour renverser Biya