in

Henriette Ekwé : « Le Président de la République est mal en point et est très avancé en âge »

Henriette Ekwé : « Le Président de la République est mal en point et est très avancé en âge »

L’activiste et militante politique Henriette sur ABK radio FM ce matin de mardi 23 juillet 2019 jette un regard sans concession sur l’actualité socio-politique ce notre pays. C’est un regard froid et lucide dans un français facile.


Henriette Ekwé : « Le Président de la République est mal en point et est très avancé en âge »
Henriette Ekwé – capture photo

Elle estime que le prince est vieux et a des problèmes. « Le Président de la République est mal en point et est très avancé en âge », argue Henriette EKWE. « Moi, on ne me lève pas les bras pour que je puisse saluer les gens », poursuit-elle.

Sur le séjour perturbé du Chef de l’Etat en Suisse, la militante de l’UPC s’interroge, « Qu’est-ce qu’un Président fait dehors… ? » « Lorsqu’on a des problèmes ici et que la communauté internationale commence à parler, les démangeaisons souverainistes commencent à surgir », ajoute-t-elle pour prendre le contrepied de ceux qui pensent que la communauté internationale ne doit s’immiscer dans les affaires du Cameroun.

Au cours de l’entretien, Henriette EKWE a réaffirmé que « Maurice Kamto est un prisonnier politique et il doit être libéré ».

La journaliste a été interrogée sur le meeting du RDPC de samedi dernier et surtout la participation des Chefs traditionnels. « Les chefs ne devraient pas s’engager dans la politique, sinon ils sont complices de la Mal gouvernance, et ils sont complices de la souffrance de leur peuple. On est en démocratie et, le chef n’a pas à prendre position », déclare Henriette EKWE.

Patrick RIFOE s’inscrit en faux contre l’assertion d’Henriette EKWE. « La possibilité de s’engager dans une formation politique relève de l’appréciation personnelle des autorités. Les Chefs, les autorités traditionnelles ont le droit d’exercer leur devoir citoyen », écrit-il.

« L’engagement politique a besoin de cohérence et le débat politique a besoin d’être mené de façon sereine. Les Manifestants de la BAS souffrent d’un eczéma mental », déclare Patrick RIFOE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Sa Majesté Biloa Effa : « Nous nous battrons s'il le faut jusqu'à la dernière goutte de notre sang »

    Sa Majesté Biloa Effa : « Nous nous battrons s’il le faut jusqu’à la dernière goutte de notre sang »

    Cameroun : Depuis sa cellule, Michèle Ndoki envoie un message aux Camerounais

    Cameroun : Depuis sa cellule, Michèle Ndoki envoie un message aux Camerounais