in

Gabon : Jaloux, il oblige son rival à torture son rival et l’oblige à sucer son sexe

image Libreville max
Gabon

Un jeune homme d’une trentaine d’années, J.O. O, a subi dans la nuit de mardi 13 octobre dernier, à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord du Gabon), les pires sévices corporels qui seront à jamais gravés dans sa mémoire.

image Libreville max
Gabon

Alors qu’il ne se doutait de rien, il est tombé dans un guet-apens tendu par une bande de voyous conduite par l’ex de sa petite amie, un certain Marius et ses «lieutenants», Arsène Obame Be Ngoua et Nguema Be Ngoua, domiciliés au quartier Nkomayat, dans le deuxième arrondissement de la commune d’Oyem.

Les présumés bandits, après avoir déshabillé le trentenaire, l’ont fait passer une mauvaise quart d’heure, avant de le contraindre à sucer sexe à tour de rôle sous le flash d’un appareil photo. J.O.O craignant pour sa vie, s’est exécuté sans retenue. Ses supplications n’ont pas dissuadé ses bourreaux.

A en croire une source proche du dossier, cette scène d’horreur s’est déroulée dans la nuit du mardi 13 octobre, aux environs de 21 heures au quartier Mont-Miyele. Cette nuit-là, alors qu’il s’apprêtait à dormir, J.O.O aurait reçu un message de sa petite amie, Grace Okome, lui fixant un rendez-vous à l’école d’application, pour lui remettre la somme de 2000 francs promise la journée.

De leur relation est né un enfant. Ne voulant pas se rendre seul au lieu indiqué à cause de l’insécurité qui y règne à certaines heures de la nuit, le jeune homme aurait demandé à sa petite amie d’aller l’attendre à hauteur de l’église de Mont-Miyele, située à un jet de pierre de son domicile.

TRAQUENARD. Une proposition que la personne qui se trouvait à l’autre bout de fil a rejetée. Dans la mesure où, quelques minutes plus tard, le même message exigeant la rencontre à l’école d’application, est revenu. Pensant qu’il avait à faire à sa dulcinée, J.O.O s’est résolu à honorer à ce rendez- vous.

Une fois dans l’enceinte de l’établissement scolaire, il est surpris de se retrouver nez-à-nez avec son rival, un certain Marius, l’ex de sa petite amie, qui était accompagné de deux de ses copains, Arsène Obame Be Ngoua et Nguema Be Ngoua.

C’est à ce moment que le jeune homme réalise qu’il est tombé dans un traquenard. En tentant de rebrousser chemin, son rival Marius, lui aurait assené un violent coup sur la tête avec un gourdin, avant de s’écrouler.

N’ayant pas perdu connaissance, J.O.O aurait entendu son rival lui rappeler que, « j’avais promis de te faire voir de toutes les couleurs, si tu continues à entretenir ta relation avec ma petite Grace. Je t’avais donc prévenu que, le jour que t’aurais, je vais finir avec toi », aurait déclaré le ténébreux Marius. Pour lui, J.O.O, serait à l’origine de sa séparation avec son ex petite amie.

Avant de commencer leur salle besogne, le chef du trio maléfique aurait pris la peine d’inviter un photographe pour immortaliser toute la scène de torture. Ils ont déshabillé la victime nu comme un vers, avant de passer à tabac à l’aide de sa propre ceinture et des coups de pieds.

Comme cela ne suffisait pas, Marius aurait tenté de couper les organes génitaux au trentenaire, à l’aide d’une lame de rasoir. Il a été arrêté dans son élan par l’un de ses complices.

En contre partie, « ils m’ont exigé de sucer leurs sexes, avant de me faire boire leurs urines qu’ils avaient mis dans des sachets plastiques », aurait déclaré en sanglots la victime. Le jeune homme aurait eu la vie sauve que grâce à l’intervention d’un des frères de sa petite, que le tristement célèbre Marius a joint par téléphone pour venir assister au « film ».

© J M, Koaci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Homosexualité : Le président Macky Sall répond à Barack Obama et à l’Europe (Vidéo)

    Booba Validée ft Benash, le clip dévoilé (Video)